Les attractions à ne pas manquer

Les États et territoires

Les villes incontournables

Les attractions à ne pas manquer


Arizona


Sur la piste de Thelma et Louise

Arizona se traduit par « petite source » en langue indienne. Terre aux origines amérindiennes, l’Espagne en prit possession jusqu’à l'Indépendance du Mexique en 1821, avant que les Etats-Unis ne se le réapproprient en 1848, pour finalement devenir, le 14 février 1912, le 48e État de l'Union Américaine.
  
Déjà fort de plus de 8000 exploitations agricoles allant de l’élevage du bétail à la production de coton, l’Arizona a su développer son potentiel industriel, notamment grâce à un sous-sol riche en minerais et en matières premières. L’exploitation du bois et les installations nucléaires constituent une richesse supplémentaire, complétée par le tourisme, devenu vital pour l’État. 
  
  
Mystérieux Grand Canyon
   
Situé près de la frontière mexicaine, le Désert de Sonora est l’un des plus grands déserts d’Amérique du Nord, et peut être considéré comme une région à part entière. Territoire aride du Sud-ouest aux vallées creusées par les torrents et rivières, il est parsemé de cactus dont les bien-nommés « Saguaro », et abrite plus d’espèces d’oiseaux, de plantes et d’animaux que nul autre désert au monde. Au sein de ce désert, les visiteurs peuvent découvrir le Saguaro National Monument, le Sonora Desert Museum, et l’Organ Pipe Cactus, symbole de la région.
 
La rivière Colorado et ses affluents (le petit Colorado et Gila) ont dessiné le paysage de l’État. C’est d’ailleurs le Colorado qui a creusé le Grand Canyon, et le longer, au gré des lacs artificiels générés par la construction de plusieurs barrages, se vit comme une réelle opportunité de découvrir une facette moins « carte postale » du territoire yankee. Les lacs Powell, Mead, Mojave et Havasu sont les plus plébiscités.
 
La beauté des paysages de cette région unique sur la planète est à jamais inoubliable pour ceux qui l’ont visitée. Telles ses collines couleur ocre qui tranchent avec la végétation verdoyante, la région regorge de trésors naturels, de forêts, de parcs nationaux…
  
A environ cinq heures de route de Phoenix, se trouve Monument Valley Navajo Tribal Park. Immortalisé dans de nombreux westerns, son paysage est devenu une image mythique de l’Ouest Sauvage, avec ses arches et ses falaises rouge orangé au sein d’un désert de sable ocre.
  
Parmi d’autres trésors, le mythique Grand Canyon vient en tête. Mais que dire des sites regroupés au nord de l’état, comme le Glen Dam Canyon, le lac Powell avec son célèbre Rainbow Bridge, l’Antelope Canyon, un site incroyable fait de dunes de sable pétrifiées par l’eau et le vent, le Canyon de Chelly et la réserve des Indiens Navajos, l’incroyable forêt pétrifiée, le Sunset Crater, le Meteor Crater ou encore le Walnut Canyon National Monument ? Autant de sites qui vous réservent bien des émerveillements, avant d’aller vous perdre en contemplation dans les déserts de Mojave et de Chihuahua.
  
  
En route pour Phoenix
 
Côté faune, les espèces animales sont diverses et variées. Cerfs, élans, antilopes, moutons, buffles, castors, blaireaux, loutres, ratons laveurs, rats musqués, belettes et cochons de pécari errent dans le nord de l’État, et l’on trouve des ours dans les régions les plus reculées. Dans le désert, la faune est plutôt composée de lézards, araignées, serpents, aigles, vautours et hiboux. 
 
Trois villes se partagent le monopole du tourisme. Phoenix, la capitale de l’État, est une ville étendue aux nombreux sites touristiques : le Heard Museum, le Desert Botanical Garden, le Hall of Flame, plus grand musée du monde dédié aux soldats du feu, ou encore le Phoenix Art Museum. Tucson ensuite, ancienne ville hispanique, héberge toujours une importante communauté indienne et propose à ses visiteurs la découverte du Pima Air & Space Museum, de la San Xavier del Bac Mission, et de la Biosphere 2. Enfin, Flagstaff, entourée par des montagnes boisées, est une ville dont l’atmosphère mélange habilement folklores cowboy et européen. Le Lowell Obervatory, le Museum of Northern Arizona, et le centre commercial Tlaquepaque en sont les principales activités.
  
Bénéficiant d’un climat de rêve avec un ensoleillement de 320 jours par an, l’Arizona a tout pour séduire les voyageurs, alliant à la fois dépaysement, détente, sports, loisirs, soleil et douceur perpétuelle. Au cours des siècles, le croisement des cultures espagnole, mexicaine et anglo-américaine avec la culture indienne a produit un mélange multiculturel exceptionnel qui n’est pas le moindre atout de cette région unique et fascinante.
 
Site internet : http://www.visitarizona.com/

à ne surtout pas rater

State Arizona

Arizona

Surnom: 
Grand Canyon State
Capitale: 
Phoenix
Devise: 
"Dieu enrichit"
Date d'entrée dans l'Union: 
14/02/1912
(48ème État)
Superficie: 
295 254 km²
Population: 
6 392 017 hab
Sur la piste de Thelma et Louise

La richesse de cet État ne se limite pas au majestueux Grand Canyon. L'Arizona regorge d’une multitude de paysages et de trésors naturels. On passe ainsi des hauts sommets aux déserts, des canyons aux forêts, sans oublier les villages pleins de charme. La région comprend la portion la plus importante de l’historique Route 66. C’est aussi une superbe région golfique de renommée internationale qui compte plus de 300 parcours.

Lire la suite >