Les attractions à ne pas manquer

Les États et territoires

Les villes incontournables

Les attractions à ne pas manquer


Arkansas


Le futur, c’est maintenant

Même si historiquement, l’Arkansas (prononcé officiellement « Arkança ») appartient au Sud et au Delta du Mississippi depuis 1881, il annonce, avec les Ouachita Mountains à l’Ouest et les Monts Ozark au Nord, le commencement des plaines. Longtemps bloqué dans son développement par le "no man’s land" du Territoire Indien (le futur Oklahoma), c’est un état essentiellement rural.
 
 
Avant d’accueillir Wal-Mart
 
Le nom de l’État vient de la tribu des Arkansa, des Indiens Quapaws, peuple amérindien qui résidait historiquement sur la rive Ouest du fleuve Mississipi. L’Arkansas a formé un territoire à partir de 1819, et est officiellement devenu un État en 1836. Il fit partie des États confédérés d’Amérique jusqu’à la fin de la Guerre de Sécession en 1865.
 
Les paysages de l’Arkansas sont assez diversifiés. En effet, au nord-ouest de l’État se trouvent les Boston Mountains ainsi que les Monts Ozark, région accidentée dans un plateau disséqué d’environ 122.000 km² où se trouvent de magnifiques forêts de chênes et de pins. Au sud de l’Arkansas s’élèvent les Ouachita Mountains qui sont couvertes de forêts tempérées. Le reste de l’Arkansas est, quant à lui, composé de terres basses fertiles servant à l’agriculture. 
  
L’État est traversé par la rivière Arkansas, affluent du Mississipi. Actuellement, de grands sièges sociaux se trouvent en Arkansas, notamment Wal-Mart, Tyson, et J.B. Hunt, transformant chaque année le nord-ouest de l’état en région toujours plus riche et plus peuplée.
 
 
Un joueur de saxophone nommé Bill Clinton
 
La capitale Little Rock est centrale et réputée pour son River Market District en bâtiments de brique rénovés. Cette ville fleure bon la province décontractée, à l’image de la chanson de Jane Russell et Marilyn Monroe dans « Les Hommes Préfèrent les Blondes » et aussi de l’enfant du pays, saxophoniste à ses heures, William J. Blythe III, plus connu sous le nom de Bill Clinton, 42e Président des USA. On est loin de la lutte pour les droits civiques qui enflamma la ville en 1957... Il est possible d’y visiter l’excellent Arkansas Art Center, ainsi que la Bibliothèque Clinton, inaugurée en 2004 sur les rives de la rivière Arkansas.
 
A plus de 225 km au nord de la capitale se trouve Bull Shoals où se visitent de spectaculaires grottes.
 
Cinquante miles au Sud-ouest, nichée dans les bois des Zig Zag Mountains sur le flanc Ouest des Ouachitas, on peut aller prendre les eaux à Hot Springs, une ville thermale historique à l’élégance désuète, un genre de Vichy ou de Baden Baden local. Surnommée « the American Spa », elle bénéficie d’un Parc National en pleine ville. Dans cette région se situe également la seule mine de diamants accessible au public aux Etats-Unis.
 
A la frontière de l’OklahomaFort Smith soigne son look de ville frontière avec le Fort Smith National Historic Site, célèbre grâce ou à cause du Juge Isaac Parker qui eut la pendaison facile, mais également en raison de la Piste des Larmes des Cherokees. Une partie du tournage de « 100 Dollars pour un Shérif » eut lieu dans les parages.
 
Soixante miles au sud de Memphis, se trouve Helena, une amusante petite ville fluviale baignée par le Mississippi qui a été gagnée par le blues.

à ne surtout pas rater

State Arizona

Arkansas

Surnom: 
Natural State
Capitale: 
Little Rock
Devise: 
"Le peuple gouverne"
Date d'entrée dans l'Union: 
15/06/1836
(25ème État)
Superficie: 
137 732 km²
Population: 
2 915 918 hab
Le futur, c’est maintenant

Pour ceux qui ne voient en l’Arkansas que le siège de la compagnie Wal-Mart (célèbres supermarchés américains), il serait temps de faire une petite mise à jour. Entre Little Rock et son « Presidential Center », et le tout récent « Crystal Bridges Museum of American Art » de Bentonville, la culture est enfin sur la carte. Même si cet état essentiellement rural fleure toujours bon la province décontractée.

Lire la suite >