Les attractions à ne pas manquer

Les États et territoires

Les villes incontournables

Les attractions à ne pas manquer


Connecticut


La banlieue chic de Manhattan

Plus grand que Rhode Island et le Delaware… mais troisième plus petit état du pays, le Connecticut est densément peuplé et sa richesse économique semble être au beau fixe depuis plusieurs années. Symbolisée par le chêne blanc, la kalmia à feuilles larges, mais aussi par le merle d’Amérique et le cachalot, l’essence de l’État se trouve dans sa nature.
   
   
Bang Bang
   
Véritable étalon du caractère yankee, l’histoire du Connecticut est intimement liée à la naissance de l’armurerie, développée dans les usines de Samuel Colt ou Oliver Winchester. Ils allaient révolutionner la production industrielle avec la systématisation de la production en série, et accessoirement donner à la Conquête de l’Ouest deux de ses symboles les plus emblématiques désignant pour l’un le revolver, pour l’autre la carabine.
   
L’histoire s’est aussi écrite sur le pont des bateaux partis chasser la baleine, et durant les tours du monde motivés par la conquête du thé. Avec Eli Whitney enfin, inventeur de la première égreneuse mécanique de coton qui supprimait de ce fait la main d’œuvre, l’esclavage devint inutile.
   
La capitale, Hartford, est devenue la capitale américaine des assurances. Toutes les grandes compagnies y ont leur siège. L’état est très libéral. Il fut le second (après le Vermont) à légaliser les mariages entre deux personnes du même sexe. En 2012, le Connecticut a aboli la peine de mort. On le voit, le Connecticut est un petit état qui fut de tous temps de grande influence.
   
  
La vie aquatique 
   
Le tourisme occupe une place de choix avec, entre autres, la présence de grands casinos, de manoirs champêtres, d’anciennes églises et de villages pittoresques. Des lieux pittoresques souvent décrits dans les romans de Mark Twain, natif du Connecticut qui fut l’intarissable chroniqueur de l’Amérique victorienne (« Les Aventures de Tom Sawyer » ou « Huckleberry Finn »).
  
Les marins ou les accros de « Thalassa » ne manqueront pour rien au monde de faire escale à Mystic Seaport, fantastique reconstitution d’un village portuaire et d’un chantier naval d’autrefois où sont restaurés d’authentiques vieux gréements. A proximité, Stonington Borough est l’un de ces jolis villages-musées qui rappelle les riches heures maritimes de la région avec ses bâtisses listées sur le National Register of Historic Places, notamment l’un des premiers phares américains.
   
   
Une banlieue pas comme les autres
   
Artistes, acteurs et autres célébrités se pressent dans le Connecticut, à la recherche de la résidence secondaire idéale, tout comme les équipes de tournage. Steven Spielberg y filma des scènes de « Amistad », et Julia Roberts vint y jouer les serveuses pour les besoins de « Mystic Pizza », film dans lequel apparut pour la première fois à l’écran un certain Matt Damon. 
  
Quelques miles au Nord, dans l’intérieur des terres, surgissent au dessus de la forêt, deux gigantesques casinos (Foxwoods Resort Casino et Casino de Mohegan Sun) érigés par la tribu des Mhantucket – Péquot, au grand dam des autorités américaines. Il a été reconnu aux Indiens le droit de faire ce qu’ils veulent de leur réserve. Du coup, ceux qui étaient parqués aux lisières des grandes villes y ont implanté des casinos et sont devenus riches, très riches. Assez pour qu’un musée assorti d’un centre de recherche ultramoderne permette de tout savoir sur cette tribu méconnue qui subit l’un des plus grands massacres des guerres indiennes.
   
Les amateurs d’histoire apprécieront le Château de Gillette, ancienne demeure d’un acteur du XIXe siècle. Ils visiteront également sans se faire prier le Dinosaur State Park, lEssex Steam Train and Riverboat, le manoir Lockwood-Matthews (une splendide maison victorienne !), mais aussi le Nathan Hale Homestead. New Haven Green et Old State House sont d’autres attractions passionnantes, sous prétexte de monuments historiques.
   
On se rappellera que la fondation du Connecticut date de 1630. Pas mal pour un pays toujours jeune !
 
Site internet : http://www.ctvisit.com/

à ne surtout pas rater

Connecticut

Connecticut

Surnom: 
The Constitution State
Capitale: 
Hartford
Devise: 
"Qui transtulit sustinet"
Date d'entrée dans l'Union: 
09/01/1788
(5ème État)
Superficie: 
14 371 km²
Population: 
3 574 097 hab
La banlieue chic de Manhattan

Le Connecticut appartient aujourd’hui à la grande banlieue résidentielle, haut de gamme, de Manhattan. Il est le plus riche des états américains par tête d’habitant. Cet état bien doté mais bucolique offre néanmoins un paysage de campagne avenant, tout à fait typique de la Nouvelle Angleterre. On y croise des fermes, des forêts, des petits villages cossus (mais aussi des casinos !). Un vrai décor de cinéma.

Lire la suite >