Les attractions à ne pas manquer

Les États et territoires

Les villes incontournables

Les attractions à ne pas manquer


Dakota du Sud


La Conquête de l’Ouest

Appartenant à l’Union depuis 1889, le Dakota du Sud ne sait pas s’il est le 39e ou 40e État à avoir signé la proclamation ! L’histoire voudrait en effet que son homologue du Nord soit entré dans la confédération le même jour, soufflant un petit vent d’incertitude sur la place qu’occupe l’État sur la frise chronologique…
  
 
Une ouverture omniprésente
  
Bordé par le Wyoming et le Montana à l'Ouest, le Dakota du Nord au Nord, le Nebraska au Sud, et enfin par le Minnesota et l'Iowa à l'Est, le Dakota du Sud est surtout synonyme de grandes plaines où les Omaha, les Arikaras et les Sioux avaient élu domicile. Quelques colons européens plus tard, la capitale de l’État devenait Pierre, du nom de Fort Pierre, un comptoir de fourrures fondé par le colon Pierre Chouteau JR en 1832. L’ouverture du Dakota du Sud ne date ainsi pas d’hier.
  
 
Au milieu coule une rivière…
  
Plus qu’une rivière, le fleuve Missouri sépare l’État du Mont Rushmore en deux parties : des montagnes à l’Ouest et de grandes plaines à l’Est, drainées par de nombreux fleuves et cours d’eau dont les rivières Minnesota et James. Au Sud-ouest, on retrouve le Parc National des Badlands qui abrite les fameuses Black Hills et le point culminant de l’état, Harney Peak (2207 m), un site paléontologique réputé pour ses fossiles de l'ère oligocène. Les sentiers de randonnée sont nombreux à l'intérieur du parc, rien de tel que de les sillonner, chaussures de marche bien accrochées, durant les fraîches matinées d’été. Nature, hommes et chevaux se retrouvent dans ces grands espaces peu peuplés où seuls quelques Indiens préservent l’esprit des lieux. Une même impression se dégage de la montagne sacrée du Bear Butte State Parkque l’on gravira en famille, par l’un des chemins accessibles aux enfants, afin de rejoindre le lac de Butter Bear, ou de prolonger par le Summit Trail pour les plus téméraires.
  
 
De Rushmore à Deadwood
  
L’attraction touristique majeure de l’État reste le Mont Rushmore, une sculpture en granit de 18 mètres de hauteur représentant quatre présidents américains ayant façonné l’histoire de leur pays, à savoir George Washington, Thomas Jefferson, Theodore Roosevelt et Abraham Lincoln. Cette mythique sculpture retrace 150 ans d’histoire. Une pure merveille signée Gutzon et Lincoln Borglum (père et fils) que plus de deux millions de visiteurs viennent admirer chaque année.
  
Aller à Mont Rushmore sans passer aussi au Crazy Horse Memorial serait dommage. On y édifie le pendant Indien du Mont Rushmore. Une sculpture monumentale qui deviendra, lorsqu'elle sera achevée, la plus grande sculpture au monde. Le chef indien Crazy Horse monté sur son mustang et tourné vers l'Est domine les plaines où les Indiens furent massacrés allégrement par les Yankees. Bien évidemment, ce mémorial ne bénéficie d'aucun soutien de l'état américain, rappelant quelques épisodes peu glorieux de la Ruée vers l'Ouest.
   
Dans le Custer State Park, au sein des Black Hills, outre la randonnée c’est l’escalade qui est plébiscitée, dont la fameuse ascension d'Harney Peak. Observation de bisons et pêche de multiples poissons sont au rendez-vous, avant de rejoindre Deadwood, petite bourgade chargée d'histoire et de mythes en tout genre, comme celui de la légendaire aventurière de l’Ouest Américain, "Calamity Jane", dont on retrouve la sépulture sur le lieu présumé du meurtre de son ami Wild Bill Hickok.
  
Enfin, tous les trois ans, le Sturgis Motorcycle Rally, une réunion de motards en Harley Davidson est organisée à Sturgis dans le nord-ouest de l'État, attirant pas moins de 500.000 personnes venues de tout le pays.
  
Site internet : http://realamerica.fr/
 

à ne surtout pas rater

State Dakota du Sud

Dakota du Sud

Surnom: 
The Mount Rushmore State
Capitale: 
Pierre
Devise: 
"Under God the people rule"
Date d'entrée dans l'Union: 
02/11/1889
(39ème État)
Superficie: 
199 905 km²
Population: 
814 180 hab
La Conquête de l’Ouest

Sa position stratégique au bord du Pacifique fait de l’Etat de Washington, ouvert sur le grand large, l’état des grands ports. C’est aussi un état "nature" aux nombreux sites sauvages qui abrite trois parcs nationaux et quelques-unes des forêts les plus anciennes du monde. Nommé "Washington" d'après le premier Président des Etats-Unis, cet état de l'Ouest authentique a inspiré le célèbre écrivain américain Jack Kerouac. Il est aussi connu pour ses totems et ses balades en canoë, vieil héritage des tribus amérindiennes.

Lire la suite >