Les attractions à ne pas manquer

Les États et territoires

Les villes incontournables

Les attractions à ne pas manquer


Rencontre avec un graffeur professionnel


Danny Fila, graffeur dans les rues de Miami

Bonjour Danny,
  
Pouvez-vous-vous présenter à nos lecteurs ?[[{"fid":"5939","view_mode":"media_original","type":"media","attributes":{"height":2112,"width":2816,"style":"width: 280px; height: 210px; margin: 5px; float: right;","class":"media-element file-media-original"}}]]
 
Bonjour, je m’appelle Daniel Fila, mais je suis connu sous le nom de Krave.
  
 
Comment et quand avez-vous commencé à peindre?
 
J’ai commencé à peindre sur des murs à l’âge de 15 ans environ, il y a 19 ans.
 
 
Comment définiriez-vous votre art?
 
J’ai commencé par peindre des allées, des trains, et au coin des rues. Même lorsque je suis au studio, j’apprécie cette atmosphère. J’aime peindre sur le bois et créer des personnages hors du commun ; pour moi, c’est un processus d’exploration. Je suis toujours à la recherche de quelque chose que je visualise dans ma tête. Cela ne ressort jamais exactement comme je le vois, mais le résultat est proche de la vision que je m’en faisais. Il y a sans aucun doute une part de mystique dans la création en elle-même que j’adore.
 
 
Rencontrez-vous souvent de jeunes artistes que vous inspirez, que ce soit dans les rues de Miami ou dans votre studio ?
 
Je suis sans aucun doute plus reconnu pour mon art dans la rue que dans mon studio.
  
 
Quels conseils donneriez-vous aux personnes qui aimeraient peindre dans la rue?
 
Amusez-vous ! Le concept est la chose la plus importante et les meilleurs œuvres nous viennent spontanément. Ceci dit, il vous faut aussi travailler votre technique en dessin. Utilisez l’environnement qui vous entoure. S’il y a une canalisation qui dépasse du mur que vous peignez, ne l’évitez pas, intégrez-là à votre peinture. Voyez-la comme un chemin de passage ! Et si vous utilisez des bombes de peinture, portez un masque.
 
 
Avez-vous une peinture préférée parmi vos créations ? Laquelle et pourquoi ?[[{"fid":"5941","view_mode":"media_original","type":"media","attributes":{"height":1697,"width":2434,"style":"height: 195px; width: 250px; margin: 5px; float: left;","class":"media-element file-media-original"}}]]
  
Je fais toujours référence au travail que je faisais lorsque j’étais adolescent simplement parce que je n’ai plus la même vision des choses. Mais l’une de mes œuvres préférées est « l’arbre de la vie (the tree of life) ». J’ai passé l’été dernier à travailler dessus. C’est une pièce qui possède ce côté sauvage avec plusieurs épaisseurs. Mes amis du milieu que je connais depuis toujours qualifient cette pièce comme étant la plus « dingue que j’ai peinte » et je leur fais confiance là-dessus.
 
  
 
 
Pensez-vous que la peinture est quelque chose d’inné ou avons-nous besoin de prendre des cours?

Si Bob Dylan s’était inscrit à la Julliard School, il n’aurait pas été pris. Je pense que tout est question de foi en sa vision des choses. Le reste est secondaire. Vous trouvez votre voix, vous développez vos compétences, et vous atteignez la gloire, mais les choses que vous avez à dire dépendent de votre foi. Je pense néanmoins que tout le monde devrait prendre des cours.
 
 
Pouvez-vous nous dire où l’on peut trouver vos œuvres ?
 
En ligne sur www.Kraveart.com ! La plupart de mes œuvres sont exposées à Miami, en intérieur et en extérieur. J’ai aussi plusieurs œuvres éparpillées sur des murs à travers les Etats-Unis mais aussi à Bangkok en ce moment. Cependant, mes œuvres sont majoritairement exposées dans le cadre de collections privées un peu partout dans le monde, alors il est préférable de me suivre sur instagram @kraveart ou à travers mon site web.
  
  
Peignez-vous souvent pour la ville de Miami et plus précisément dans le quartier de Wynwood ?
 
J’ai beaucoup peint pour la ville de Miami mais je recherche avant tout de bons murs. Mon travail est dispersé à travers la ville de Miami et j’ai en ce moment 5 murs extérieurs peints à Wynwood.
 
 
Qui choisit les peintres qui travaillent pour le quartier de Wynwood ?[[{"fid":"5943","view_mode":"media_original","type":"media","attributes":{"height":3240,"width":4208,"style":"height: 192px; width: 250px; margin: 5px; float: right;","class":"media-element file-media-original"}}]]

 

Les artistes peuvent prendre l’initiative de peindre sur des murs à Wynwood. Les entrepreneurs choisissent les artistes selon leurs envies et leurs projets. Quant aux propriétaires, ils choisissent ce qui peut monter et ce qui restera. Ce n’est pas un 

système très juste, mais si on le veut, il faut qu’on aille le chercher.
 
Merci Danny. Où pouvons-nous vous retrouver ?
  
Sur twitter : elmonofresco / Instagram : kraveart / Mon site : kraveart.com
Et vos lecteurs pourront aussi me trouver dans ma galerie d’Art «  El Fresco », dans le quartier de Little Havana.