Les attractions à ne pas manquer

Les États et territoires

Les villes incontournables

Les attractions à ne pas manquer


Hawaï


Le pays des arcs-en-ciel

Situé à environ 3900 km de San Francisco, l’archipel d’Hawaï est composé de 122 îles. Ce sont les îles les plus isolées au monde. 5 heures de vol de la côte Ouest US (6 heures de Seattle). 8 heures du Japon. 3 heures de Midway. Six d’entre elles seulement sont équipées pour recevoir des touristes. De ces confettis perdus au milieu de l’océan Pacifique, on connaît Honolulu, la capitale, et ses clichés au son du ukulélé, mais que de contrastes entre Kauai, Oahu, Molokai, Lanai, la « Big Island », et Maui !
  
Leur point commun : plusieurs volcans dont certains entrent encore parfois en activité. Le parc national des volcans sur Big Island, par exemple, est une sorte de drive-in pour vulcanologues ! On arrive au bord du cratère principal en voiture et on en fait le tour complet. Sauf éruption, toujours spectaculaire, qui arrive régulièrement : immense panache rouge, grondement des bombes de lave qui explosent… Un aperçu de l’enfer.
   
Autrefois habité par les Polynésiens, l’archipel fut longtemps isolé du reste du monde. Au XVIIIème siècle, James Cook baptisa ces îles, les « îles Sandwich ». Unifié en 1810 après quelques conflits, le royaume obtint une protection britannique. Territoire stratégique convoité par la Russie, la Grande-Bretagne, la France et les Etats-Unis, la République fut annexée aux USA en 1898.  Victime de l’attaque de la base navale de Pearl Harbor par les Japonais le 7 décembre 1941, Hawaï devint le 50e et dernier territoire de l'Union à accéder en 1959 au statut d'État des États-Unis.
  
   
Des sauts de puce d’île en île
   
La distance entre les îles n’est pas grande : on passe de l’une à l’autre par sauts de puce, entre 20 et 30 minutes d’avion. 45 entre la Big Island et Kauai, les deux extrêmes. (ca fait quand même 500 kms !). Il n’y a pas de ferries entre les îles sauf Maui/Lanai et Maui/Molokai.
   
Certaines iles sont privées : Lanai où on peut néanmoins séjourner, et Nihau, totalement fermée au tourisme pour des causes religieuses. Il est facile de sillonner ces îles en voiture de location : La conduite automobile ne pose pas de problèmes. Les routes sont bonnes, bien signalisées.
   
Des croisières permettent également de visiter les îles en une semaine ou dix jours. Après une génération de gros hôtels surgis dans les années 60 lorsqu’Elvis Presley faisait les beaux jours et la publicité des îles, l’hôtellerie se renouvelle et les hôtels de charme ont fait leur apparition. La location d’appartements (et de villas de luxe) est très répandue. Loin de l’image caricaturale du tourisme en chemise à fleurs, entassé autour de piscines et se déplaçant en voiturette de golf, Hawaï est aussi le royaume d’un tourisme 100% nature, illustré par la randonnée à flanc de volcan ou par des baignades dans les rouleaux de l’océan. Le surf est d'ailleurs un état d’esprit, voire une vraie religion. L’observation des athlètes depuis la plage est un sport très répandu ! C’est à Peahi sur l’île de Maui que se forme parfois Jaws, l’une des plus grosses vagues du monde atteignant parfois 25 mètres de hauteur.
   
Celle des baleines également. Tous les ports comptent leur compagnie de bateaux d’observation, permettant de frôler ces mastodontes et d’entendre leur chant. Il est même très courant de voir une bombe noire faire un saut carpé depuis sa chambre d’hôtel ou du bord d’une route côtière…
  
Aux deux parcs nationaux exceptionnels existant depuis longtemps - le Parc National des volcans d’Hawaii et le Parc National d’Haleakala -, s’est ajouté le Northwestern Hawaiian Islands National Monument. Le Marine National Monument (Monument National Marin des îles du nord-ouest d’Hawaï), sanctuaire marin gigantesque de 360.000 km², occupe une superficie supérieure à la totalité des parcs nationaux U.S. ! Dans cette zone se trouvent de multiples récifs coralliens abritant plus de 7000 espèces marines, notamment des phoques et des tortues vertes. 
   
La culture hawaïenne est un melting pot de danse (Hula), de massages (Lomilomi), de musique (Ukulélé), de spiritualité (Ho'oponopono), de tatouages traditionnels (kakau) et bien entendu d’amour de l’océan.
   
   
Les îles à visiter
   
L’île d’Honolulu. Pas immense (70kms dans sa plus grande longueur) mais très peuplée. Honolulu est une grande ville à l’américaine. Miami sur le Pacifique, sans le quartier Art Déco. Waikiki est le quartier ultra-touristique, majoritairement fréquenté par les Japonais.
   
La Big Island, comme son nom l’indique, est la plus grande des îles. A elle seule, elle est aussi grande que toutes les autres réunies. Pourtant, elle ne renferme que 15% de la population. Elle abrite au moins deux volcans en perpétuelle activité. Elle s’est agrandie de 220 hectares ces dernières années avec la lave qui coule dans l’océan ! Compte tenu de son climat et des altitudes, l’île qui s’appelle en fait Hawaii, renferme 11 des 13 zones climatiques connues au monde ! (manque juste le Sahara et la Sibérie). C’est une île splendide surnommée « île orchidées » car elles poussent comme du chiendent.
   
Maui est l’île la plus connue, la plus balnéaire. Un tourisme assez chic avec une côte Nord et Est plus sauvage, uniquement peuplée de motels pour surfeurs. Complètement à l’Est, Hana est à plus de deux heures de route, tellement tortueuse qu’on vous remet un diplôme à l’arrivée pour avoir affronté autant de virages ! A Maui, tous les jours en hiver on peut voir les baleines sauter depuis son transat ou la fenêtre de sa chambre.
   
Kauai est l’île la plus septentrionale et occidentale de l’archipel. C’est elle qui reçoit (sur ses sommets) les nuages du Pacifique que rien n’arrêtent depuis le Japon. Plus vieille île de l’archipel et toute ronde, elle mesure une cinquantaine de kilomètres de diamètre. On ne peut rouler que sur 30% de sa superficie, le reste est accessible par des sentiers plus ou moins difficiles. C’est aussi l’île la plus spectaculaire. Elle fut le lieu de tournage de films : Indiana Jones, Jurassic Park, King Kong, Godzilla, etc… On ne peut en prendre la dimension spectaculaire qu’en en faisant le tour en hélicoptère. C’est l’attraction numéro 1. A ne pas manquer !
   
Lanai est un îlot d’une vingtaine de kilomètres de diamètre, face à Maui. 45 minutes de ferry depuis Lahaina. L’île est privée. Elle appartient depuis peu à 98% à Larry Ellison, le patron d’Oracle, le 5ème plus riche citoyen américain. 3000 habitants mais deux hôtels  Four Seasons et trois parcours de golf dont l’un est réputé très difficile.
   
Paradis perdu, Mecque touristique, arts premiers, jungles luxuriantes, volcans en activité, plages enchanteresses, côtes sauvages aux falaises impressionnantes, plantations d’ananas ou de canne à sucre, missions nostalgiques, histoire contemporaine et militaire, baleines poussant la chansonnette, décor de films hollywoodiens, ciel souvent peint d’un arc-en-ciel, myriades d’étoiles, sans oublier le plus grand ranch des Etats-Unis : l’archipel surfant au gré de la tectonique des plaques offre au voyageur un tel éventail d’impressions et de sensations qu’il mérite qu’on y consacre un vrai long séjour…
 

à ne surtout pas rater

State Hawaï

Hawaï

Surnom: 
The Aloha State
Capitale: 
Honolulu
Devise: 
"Ua mau ke ea o ka aina i ka pono"
Date d'entrée dans l'Union: 
21/08/1959
(50ème État)
Superficie: 
28 337 km²
Population: 
1 360 301 hab
Le pays des arcs-en-ciel

Des volcans, des plages, des vagues… Mais aussi des forêts et des fleurs tropicales, du soleil et de la pluie : le pays des volcans n’est pas uniforme mais multiple. On y trouve des surfeurs et des vahinés, des boutiques de mode et des vallons solitaires, des sommets à escalader et des plages pour bronzer. Que l’on soit passionné de farniente, de sport, de balades de pleine nature ou d’histoire, l’archipel offre un cocktail exceptionnel et sans doute unique au cœur du Pacifique.

Lire la suite >