Les attractions à ne pas manquer

Les États et territoires

Les villes incontournables

Les attractions à ne pas manquer


Îles Vierges américaines


La possibilité d’une île… ou deux

Ces îles « vierges » ont été découvertes par Christophe Colomb lors de son second voyage transocéanique en 1493. Objets de toutes les concupiscences coloniales au XVIIe siècle, régulièrement assaillies par des pirates dont le terrible Barbe Noire, elles finirent par tomber entre les mains des Danois qui entreprirent de les développer. Leurs plantations de canne à sucre entretenues par des esclaves furent agitées de nombreuses révoltes. Les américains ne s’intéressèrent aux Îles Vierges qu’au début du XXe siècle par peur que les allemands n’y installent des bases sous-marines. Ils rachetèrent donc les îles au Danemark pour 25 millions de dollars en 1917, à la grande joie des habitants, confiant dans la générosité de l’Oncle Sam. Mais les habitants du territoire, citoyens américains, n’ont toujours pas le droit de voter à la présidentielle. C’est le tourisme, attiré par l’agréable climat subtropical aux températures égales et déversé par les paquebots de croisières, qui fournit à l’archipel l’essentiel de ses ressources.
 
 
Du shopping et des iguanes
 
Dans cet archipel de petites îles verdoyantes se détachent trois principales : Sainte-Croix, Saint-Thomas et Saint-John. Chacune d’entre elles est, il va de soi, ourlée de plages de rêve. Elles ont aussi l'avantage d'offrir à visiter villes et demeures anciennes, héritées de leur passé colonial. St Thomas, avec sa pittoresque capitale Charlotte Amalie, aux jolies maisons aux toits rouges et aux remparts de briques, illustre bien les influences danoises et françaises. Il s'agit de l'île la plus facilement accessible, notamment par air. Escale obligée des compagnies de croisières, elle est par conséquent la plus touristique et la plus américanisée avec ses galeries d’art et ses boutiques de luxe. 
 
A seulement 3 miles à l’Est, St John est l’île la plus petite des îles, ainsi que celle dont la nature est restée la plus « vierge ». Les deux tiers du domaine sont protégés par le Virgin Islands National Park, un parc à explorer autant dans sa partie terrestre que sous-marine. Avec sa flore luxuriante et sa faune mariant iguanes et oiseaux de paradis en passant par les ânes sauvages, l’endroit comblera les amoureux de la nature et des sports outdoor.
 
 
Un rythme de croisière
 
Les paysages variés de St Croix, faits de sommets rocailleux, de plaines côtières et de forêt vierge sont la toile de fond de deux villes historiques. Christiansted sur la côte Nord, fondée par les Danois en 1735, est la petite capitale de l’île. On découvre son architecture, heureusement préservée, en se promenant à pied dans ses ruelles. On trouve même encore des inscriptions de rues en danois. Frederiksted sur la côte Ouest a gardé des maisons en planches de bois. A l’est de la ville, Point Udall est un endroit à part puisqu’il est le point le plus oriental des Etats-Unis. Le Salt River National Historical Park and Ecological Preserve où se croisent aujourd’hui de luxueux yachts, est l’endroit précis où Christophe Colomb débarqua en 1493. Aujourd’hui, ce sont les passagers des paquebots de croisière qui y débarquent…
 
Strand Street, l’artère principale bordant le Waterfront, aligne l’habituelle cohorte de boutiques, restaurants et galeries d’art.  Le soir, les touristes se retrouvent dans les bars très animés où fusionnent toutes les musiques de la Caraïbe : reggae, merengue, salsa, soca, quelbe, calypso ou bachata…
 
Il n’est pourtant pas difficile d’échapper à la foule pour trouver, comme sur la minuscule Buck Island, joyau du Buck Island Reef National Monument, un coin de plage déserte pour se la jouer Robinson… Le nec plus ultra dans une île vierge.
 
Site internet : http://www.visitusvi.com/

à ne surtout pas rater

State Iles Vierges Américaines

Îles Vierges américaines

Capitale: 
Charlotte Amalie
Devise: 
"United in pride and hope"
Superficie: 
352 km²
Population: 
106 405 hab. hab
La possibilité d’une île… ou deux

Avec leurs plages immaculées de l’archipel des Antilles, tournées vers l’Atlantique ou vers la Mer des Caraïbes, les Îles Vierges invitent d’abord au farniente. Mais leur nature montagneuse, couronnée par la forêt pluviale et leurs fonds sous-marins incitent à ne pas rester sur le sable toute la journée. Plongée, pêche au gros, planche à voile, parachute ascensionnel, scooter des mers, voile, kayak, surf et randonnée n’attendent que vous.

Lire la suite >