Les attractions à ne pas manquer

Les États et territoires

Les villes incontournables

Les attractions à ne pas manquer


Iowa


Un État tranquille

Un État tranquille
  
Les français furent les premiers explorateurs européens à entrer dans le territoire actuel de l’Iowa. Ils y faisaient du commerce avec les tribus amérindiennes. C’est en 1833 que les premiers colons vinrent s’implanter dans la région, en provenance de l’Indiana, de l’Illinois et du Missouri.
 
Un peu plus d’une dizaine d’années après, en 1846, l’Iowa devint le 29e État de l’Union. C’est après la Guerre de Sécession durant laquelle l’État ne connut aucune bataille sur son territoire, que sa population se mit à augmenter rapidement. A partir de la Première Guerre Mondiale, mais surtout de la Seconde, l’agriculture se modernisa et l’industrie se développa.
 
La glaciation du Wisconsin a donné à l’Iowa sa géologie d’aujourd’hui. En effet, l’extension de la calotte glacière a permis la formation des Grand Lacs actuels. Au sud de ces immenses plans d’eau se trouve une région recouverte de fines particules appelées loess, produites par l’érosion glaciaire.
 
L’Iowa est divisé en 99 comtés et son point culminant est le Hawkeye Point (509 mètres).
  
  
Un patrimoine insoupçonné
 
Des Moines, la capitale d’État, est dominée par son capitole couronné de cinq dômes achevés en 1886, ainsi que par les gratte-ciel des compagnies d’assurances. Le spectaculaire Des Moines Art Center, dont l’architecture est signée à la fois par Saarinen, I.M. Pei et Richard Meier, est aussi riche à l’intérieur ! Sa collection compte des Matisse, Picasso, Renoir mais aussi des Wood, Hopper ou Georgia O'Keeffe. Dix miles à l’ouest du Downtown, les Living History Farms racontent la vie agricole des origines au XXIe siècle, à travers cinq sites à la thématique historique. 
 
Les amoureux du 7e art ne manqueront pas Winterset, 25 miles au sud-ouest de la capitale. C’est ici que naquit en 1907 un certain Marion Robert Morrison qui allait connaître l’éternité sous le nom de John Wayne. Un musée occupant une antique pharmacie est consacré au Duke.
  
Mais si l’on vient ici du monde entier, c’est d’abord pour retrouver les ponts couverts qui firent beaucoup pour la notoriété de la contrée grâce à La Route de Madison, le superbe mélo de Clint Eastwood. Il en subsiste 6 sur les 19 construits dans le comté au XIXe siècle. Le passionnant Bridge Festival a lieu à l’automne dans un chatoiement de couleurs.
  
  
Les charmes de l’Est
  
La sympathique Dubuque, fondée par les français venus du Canada, reste marquée par son passé de ville fluviale. 70 miles au Sud-ouest, Cedar Rapids, le siège de Quaker Oats, offre quelques curiosités, notamment des peintures de Grant Wood, célèbre pour sa description de la ruralité du Middle West. 
 
A mi-chemin entre Cedar Rapids et Iowa City, les Amana Colonies demeurent l’attraction numéro 1. Fondés en 1855 par des communautés germaniques ultra religieuses, ces sept villages aux coquettes maisons de bois forment une enclave préservée dans un cadre champêtre au milieu de nulle part. Immergé dans ce cadre, on ne sait plus si l'on est dans un parc d’attractions ou dans une reproduction du décor du « Prisonnier » version country. 
 
Iowa City est une agréable ville universitaire partagée en un petit downtown jalonné de cafés et de boutiques, et le campus, le tout dominé par l’ancien capitole d’état, détrôné depuis par celui de Des Moines. Douze miles à l’Est, West Branch vit dans le souvenir de Herbert Hoover, le 31e président d’origine quaker. 
 
Site internet : http://www.traveliowa.com/

à ne surtout pas rater

State Iowa

Iowa

Surnom: 
The Hawkeye State
Capitale: 
Des Moines
Devise: 
"Our liberties we prize and our rights we will maintain"
Date d'entrée dans l'Union: 
28/12/1846
(29ème État)
Superficie: 
145 743 km²
Population: 
3 046 355 hab
Un État tranquille

La sérénité verdoyante de ses champs et de ses prés donne à l’Iowa, dont le nom signifie «beau pays», une torpeur toute campagnarde avec des villes qui semblent n’être que des bourgs agrandis. Une atmosphère immortalisée dans les films de Clint Eastwood et décuplée par l’art de vivre de villes comme Iowa City ou Des Moines, qui rivalisent d’atmosphère avec leurs cafés et leurs musées.

Lire la suite >