Les attractions à ne pas manquer

Les États et territoires

Les villes incontournables

Les attractions à ne pas manquer


Kansas


Terre de toutes les légendes

D’une horizontalité quasi absolue, le Kansas est loin de la platitude. Son nom vient du sioux Kansa qui signifie « peuple du vent du Sud » et son histoire mouvementée en fait un concentré des « Conquêtes de l’Ouest ». Après Coronado à la recherche des 7 cités de Cibola en 1541, puis Lewis & Clark remontant le Missouri en route pour le Colorado espagnol en 1806, la région vit passer les caravanes commerciales de la Piste de Santa Fe dès 1821, avant celles de l’Oregon
 
Les années précédant la Guerre de Sécession lui valurent son surnom de « Kansas sanglant » quand s’affrontèrent violemment les esclavagistes et les abolitionnistes. Mais c’est le train et les pistes de bétail allant de pair avec les conflits Indiens qui allaient donner à l’état son caractère le plus pittoresque, faisant le bonheur du western jusqu’à Lucky Luke. Rural jusqu’au bout des ongles, le Kansas s’enorgueillit d’abriter le site originel de « La Petite Maison dans la Prairie ». « Le Magicien d’Oz » fait aussi partie du folklore local et on peut ajouter dans un tout autre style « Picnic» où William Holden, ayant échoué à Hollywood, revenait dans son village d’origine pour rencontrer Kim Novak…
  
  
Un décor de cinéma
  
Hays servit de décor rétro à « La Barbe à Papa », le délicieux film de Peter Bogdanovitch. Le fort voisin protégeant la Smoky Hill Trail reliant le Missouri au Colorado vit passer W.B Hickok, Marshal en 1869, Custer avec son 7ème de Cavalerie, Buffalo Bill, Nelson Miles et son régiment noir de Buffalo Soldiers. 
 
Un peu à l’ouest de Garden CityHolcomb fut en 1959 le théâtre d’un horrible fait divers qui allait défrayer la chronique, inspirant « De Sang Froid » à Truman Capote et dont le cinéma s’empara.
  
Independence est la ville natale de William Motter Inge, auteur de théâtre inspiré par le Midwest profond, et créateur de « Bus Stop » et « Picnic ». Treize miles au Sud-ouest, le site de « La Petite Maison dans la Prairie » de Laura Ingalls-Wilder est classé site historique d’état. 
 
L’angle sud-est de l’état est parcouru très brièvement par la « Mother Road », la mythique Route 66. Galena, Riverton et Baxter Springs collectionnent les vieilles stations-service et toute une cohorte d’icônes de la route américaine vues dans « Les Raisins de la Colère » et dans « Cars ». Le secteur connut aussi une période tourmentée avec la Guerre de Sécession, les frères James, ou plus tard Bonnie & Clyde.
 
 
Le fief de Wyatt Earp
  
Coffeyville a gardé son parfum western. Elle doit sa renommée à la liquidation des frères Dalton. 
 
Toujours plus à l’Ouest, voici un brelan d’anthologie de villes du bétail, terminus de la Chishom Trail montant du Texas en traversant l’Indian Territory hostile, futur OklahomaOld Abilene Town évoque la période où Wild Bill Hickok était le marshal d’Abilene, la première vraie « cattle-queen » préférant glorifier l’enfant sage du pays, Dwight Eisenhower, commandant suprême des Alliés en 1944 puis 34e Président. 
 
Wichita, sur l’Arkansas, fut policée par le légendaire Wyatt Earp. Le Wichita-Sedgwick County Historical Museum est une réussite. Old Cowtown Museum, en bord de rivière, est une plaisante copie du Wichita des années 1870, un vrai décor de cinéma. Le Kansas Aviation Museum occupant un superbe terminal art-déco raconte la contribution de l’état au plus lourd que l’air. 
 
Dodge City connut une décade prodigieuse de 1875 à 1886, tenue tant bien que mal par Bat Masterson et Wyatt Earp peuplant le cimetière local… Ambiance d’époque au Boot Hill Museum et son Historic Front Street
 
Sinon, Lawrence, sur la Kansas River, reste jeune et accueillante avec son coquet Historic Downtown en brique, et l’Université de l’état. Elle fut en 1863, victime d’un raid sanglant des irréguliers confédérés de William Quantrill. 
  
A noter quand même une particularité : Il y a 2 Kansas City. L’une est au Kansas et l’autre au Missouri. La plus connue est la seconde… La frontière passe dans ses faubourgs.
  
Site internet : https://www.arkansas.com/

à ne surtout pas rater

State Kansas

Kansas

Surnom: 
The Sunflower State, Wheat State, Jayhawker State
Capitale: 
Topeka
Devise: 
"Ad astra per aspera"
Date d'entrée dans l'Union: 
29/01/1861
(34ème État)
Superficie: 
213 283 km²
Population: 
2 853 118 hab
Terre de toutes les légendes

Surnommé « l’État du tournesol » ou encore « l’État du blé », le Kansas est une véritable plongée dans l’histoire des Etats-Unis. Son histoire mouvementée en fait un concentré des Conquêtes de l’Ouest. Cet état d’une horizontalité absolue, rural jusqu’au bout des ongles, s’explore sans parcimonie. Il déborde de monuments littéraires et a servi de décor à de nombreux chefs-d’œuvre cinématographiques.

Lire la suite >