Les attractions à ne pas manquer

Les États et territoires

Les villes incontournables

Les attractions à ne pas manquer


Missouri


A la charnière de l’Est et de l’Ouest

L’arche du grand architecte finlandais Eero Saarinen, construite à Saint-Louis en 1965, est un beau symbole de l’état du Missouri (prononcez mizouri en appuyant sur le zou), un Etat qui fait lien entre l’Est et l’Ouest du pays et joua un rôle de charnière tant sur le plan géographique qu’historique.  
 
Au Sud, de luxuriantes forêts de chênes et de noyers soulignent collines et falaises escarpées creusées de grottes profondes. Au nord, le paysage, effleuré de plaines et praires ondoyantes traversées de rivières est beaucoup plus doux… Avec 1800 km de voies navigables et plus de 900 km des rives du grand fleuve Mississippi, le Missouri est spécialement fertile.
 
Il fut aussi généreux en talents. A Hannibal, qui reste l’un des plus beaux exemples de ville fluviale du XIXe siècle, on vit dans le souvenir de Samuel Langhorne Clemens, plus connu sous le nom de Mark Twain, le chantre de l’Amérique auteur des « Aventures de Tom Sawyer » et des « Aventures d’Huckleberry Finn ». 
  
 
Saint Louis dans le rétroviseur
  
A Saint Louis, vous accueille comme un heureux présage le Museum of Westward Expansion qui illustre l’histoire des pistes de la Conquête de l’Ouest. Flânez également dans les anciens quartiers d’entrepôts de Soulard ou de Laclede's Landing, au bord du fleuve.  Dans les environs, le Museum of Transportation de Kirkwood met en scène gare, avions, trains et automobiles, encore une histoire d’évasion !
  
La ville fondée en 1764 sous le règne de louis XV est surtout devenue celle des légendes du rock, à l’image de Chuck Berry ou de Johnnie « B.Goode » Johnson. 
 
Dans sa banlieue Nord, à Mitchell, le Chain of Rocks Bridge est une icône de la Route 66, relié à Saint Louis par une piste cyclable. A Collinsville, n'hésitez pas à aller visiter le Cahokia Mounds State Historic Site classé par l’UNESCO ainsi que le château d’eau en forme de bouteille de ketchup géante datant de 1949. Immanquable !
 
 
Un concentré de charme
 
Charmante localité fluviale fondée en 1769 par les Français, Saint-Charles est riche de trois « Historic Districts » peuplés de magasins d’antiquités, de salons de thé, et de B&B. On s’y balade en vélo en faisant halte dans un adorable musée évoquant le premier campement de Lewis & Clark. La ville fut aussi la résidence du fameux Daniel Boone, leur prédécesseur dans la conquête des terres vers l’Ouest.  Autre étape de charme : Sainte Geneviève, la plus ancienne localité du Missouri, fondée vers 1735. Elle sème entre vignobles et Mississippi ses vénérables bâtisses, souvent devenues des B&B. On y cultive le souvenir de l’époque française (1750 tout de même). Les noms des rues ou des maisons fleurent bon le Poitou ou l’Angevin, à 6000kms de là.
 
Quarante miles au sud de Springfield – Où Brad Pitt a grandi –, au cœur des Monts Ozark et de la Bible Belt, la très populaire Branson balance entre parc d’attractions et salle de concert géante, animée par un nombre incroyable de spectacles de musique country et de divertissements familiaux, parfois un peu kitch (mais en Amérique, il faut être bon public !) mais toujours extrêmement professionnels. On y donne plus de 120 shows par an,  deux à trois fois par jour, allant du simple crooner aux acrobates chinois. Branson est en fait le plus grand cabaret du monde. Des millions d’Américains viennent en famille profiter du lac, des montagnes, des parcs d’attraction et des shows.
 
Capitale du Missouri, Jefferson City possède quelques sites majeurs tels que le Capitole achevé en 1918, l’élégante résidence du gouverneur dans le style néo Renaissance ou encore le pénitencier d’état désaffecté. Certains seront ravis de déguster les crèmes glacées de Central Diary. 
  
 
Entre jazz et hold-up
 
Contrairement à ce qu’on pourrait penser, Kansas City est la plus grande ville du Missouri. La Mecque du corned-beef attira de nombreux musiciens pendant la Prohibition, période durant laquelle l’alcool et le jeu restèrent autorisés. La ville des fontaines (on prétend qu'il y en a autant qu'à Rome) assume fièrement une vie nocturne aux accents de jazz et de blues, en souvenir de Count Basie, Duke Ellington et Charlie Parker, tous des natifs du cru. Kansas City est la vraie capitale du jazz avec le musée américain du jazz !
 
Dans cette cité à l’architecture raffinée, il faut absolument se promener dans le Garment District et le River Market Historic District.
 
Le 18th & Vine Historic Jazz District de même que Westport, un faubourg en brique au parfum western, sont les quartiers où boire un verre le soir. 
 
Aux environs se trouve Independence, une charmante ville historique marquée par les Pistes de Sante Fe, d’Oregon et de Californie. Dotée de nombreux bâtiments historiques, elle chérit Harry S. Truman, le 33e président né ici en 1884. Elle lui rend hommage à la Truman Presidential Museum and Library et au Truman Home
 
Sibley, 15 miles au Nord-est environ, Fort Osage National Historic Landmark est une reconstitution d’un fort du XIXe siècle. Le Jesse James Bank Museum de Liberty rappelle  avec humour et de nombreux objets d’époque, l’audacieux hold-up en plein jour, signé par Jesse James en février 1866. Le Jesse James Home Museum où vécut le fameux hors-la-loi se visite à Saint-Joseph qui connut un autre moment de gloire avec le Pony Express, éphémère et légendaire courrier à cheval transcontinental récréé dans le musée voisin, le Pony Express Museum. A partir de St Joseph, les cavaliers se relayaient jusqu’à Sacramento à 3000kms de là qu’ils atteignaient en 10 jours.  L’arrivée du télégraphe tuât le Pony Express.
 
 
On the road again
 
Les 300 miles de la Route 66, avec son lot de stations-service, de vieux garages, de motels ruiniformes et de cinémas drive-in, jalonnent l’État. Son cheminement offre une plongée dans une Amérique hors du temps et un défilé de symboles sur fond de country. Un vrai concentré de vintage en hommage à une Amérique rêvée. Traversant forêts, rivières et  falaises des Monts Ozark, le décor est souvent pittoresque. La Piste des Larmes des Cherokees, la Guerre de Sécession, le chemin de fer, la saga des frères James ou de Wild Bill Hickok, sont autant de mythes qui invitent à un voyage dans le temps. A l’image de tout le Missouri, généreux avec ses visiteurs en images précieuses et en beaux souvenirs.

à ne surtout pas rater

State Missouri

Missouri

Surnom: 
The Show Me State
Capitale: 
Jefferson City
Devise: 
"Salus populi suprema lex esto"
Date d'entrée dans l'Union: 
10/08/1821
(24ème État)
Superficie: 
180 693 km²
Population: 
5 988 927 hab
A la charnière de l’Est et de l’Ouest

Le Missouri est une terre généreuse, baignée de voies navigables et hantée du souvenir de nombreux talents. Point de jonction entre l’Est et l’Ouest des Etats-Unis, l’état est aussi traversé par la fameuse route 66. A l’origine de l’aventure de Lewis et Clark, le Missouri fut aussi le grand centre de rassemblement des caravanes partant vers l’Ouest, le terminus oriental du Pony Express et de l’Union Pacific… Le décor d’une éternelle poursuite du bonheur et du rêve américain…

Lire la suite >