Les attractions à ne pas manquer

Les États et territoires

Les villes incontournables

Les attractions à ne pas manquer


Une jeune fille au pair aux USA


Harmonie, devenue Newyorkaise en quelques mois...

Bonjour Harmonie,
  
Pouvez-vous vous présentez à nos lecteurs s’il vous plait ?[[{"fid":"5854","view_mode":"media_original","type":"media","attributes":{"height":600,"width":900,"style":"height: 133px; width: 200px; float: right; margin-left: 20px; margin-right: 20px;","class":"media-element file-media-original"}}]]
  
 

Après avoir passé mon BTS Tourisme à l'Ecole Nationale de Commerce de Paris, mon rêve était d'aller vivre aux Etats-Unis. J'ai donc décidé de partir un an en tant que jeune fille au pair. J'y suis maintenant depuis plus de 9 mois et je m'occupe de deux petits garçons de 3 et 7 ans à Brooklyn, NY.
    
    
Pourquoi avez-vous choisi de partir aux Etats-Unis et plus particulièrement dans la banlieue de NYC ?
  

[[{"fid":"5855","view_mode":"media_original","type":"media","attributes":{"height":600,"width":901,"style":"height: 250px; width: 260px; float: left; margin: 10px 20px;","class":"media-element file-media-original"}}]]

 
J'ai toujours été passionnée par les Etats-Unis. Autant d'un point de vue historique que culturel. L'American Dream et l'American Way of Life me poursuivent depuis que j'ai 11 ans. C'est un pays qui offre une diversité incroyable de villes mythiques et de parcs nationaux à couper le souffle. Le choix de la destination a été simple à prendre.
  
Quant à NYC, c'est sans aucun doute la ville la plus attractive du pays. Cette ville regorge de toutes sortes d'activités, de musées, de festivals... Il est également très simple de voyager au départ de NYC et de visiter d'autres villes comme Washington, Philadelphie, Boston, Pittsburgh, Cleveland... C'était donc une occasion en or d'habiter à Brooklyn, de profiter de toutes les facettes de NYC et d'avoir l'occasion de visiter toutes ces villes durant mon année ici. 
   
   
 

Qu’est-ce qui vous plait dans cette ville et dans ce pays ?
  

  

[[{"fid":"5856","view_mode":"media_original","type":"media","attributes":{"height":600,"width":900,"style":"height: 180px; width: 250px; float: right; margin: 10px 20px;","class":"media-element file-media-original"}}]]Les américains sont beaucoup plus avenants et ouverts d'esprit ; ils discutent facilement, échangent des conversations dans le métro comme dans la file d'attente du supermarché. Vous pouvez rencontrer de nouvelles personnes à chaque coin de rue et faire un bout de chemin avec eux, c'est intéressant comparé à la France où vous n'osez même pas demander votre chemin. 

    
Il est également impossible de s'ennuyer aux Etats-Unis. De par leur taille et leur diversité géographique et culturelle, les Etats-Unis rassemblent les plus beaux paysages, musées...
  
[[{"fid":"5857","view_mode":"media_original","type":"media","attributes":{"height":600,"width":861,"style":"height: 185px; color: rgb(255, 240, 245); width: 250px; float: right; margin: 10px 20px;","class":"media-element file-media-original"}}]]Vous n'avez qu'à faire 1 ou 2 heures de route pour vous retrouver dans un lieu totalement différent, ou simplement changer de rue au cœur de NYC. Vous passez de Central Park à Midtown, et c'est un autre monde. En quelques heures, vous pouvez passer de la folie newyorkaise à une ambiance londonienne à Boston. C'est extraordinaire ! 
 
Les Américains trouvent aussi toujours quelque chose à célébrer pour faire la fête et organiser des parades. Je n'ai pas passé un seul mois ici sans une parade ou un évènement quelconque. De la Macy's Thanksgiving Parade, à la St Patrick, en passant par le 4th of July, Memorial Day Parade, il y a même la Mermaid Parade, dédiée aux Sirènes à Coney Island.
  
  
Qu’avez-vous découvert aux Etats-Unis que vous n’imaginiez pas ?
  
 
[[{"fid":"5858","view_mode":"media_original","type":"media","attributes":{"height":600,"width":900,"style":"width: 250px; height: 200px; float: left; margin: 10px 20px;","class":"media-element file-media-original"}}]]Je ne pensais pas qu'il y avait autant de français aux Etats-Unis et spécialement à New York. Je croise sans cesse des français dans les rues, les bars, les restaurants, les musées... Beaucoup sont seulement ici en voyage pour quelques jours mais le nombre de français habitant à NYC est aussi impressionnant.
  
J'ai été également très surprise par le tarif des universités ici. Le semestre pouvant coûter facilement 20.000$. Une très grande majorité des étudiants américains font tout simplement un prêt au début de leurs études supérieures, et dès le lycée pour certain, alors qu'en France, il est possible d'obtenir un bon diplôme sans avoir à payer des frais de scolarité astronomiques.
  
  
Pouvez-vous nous citer 2 avantages et 2 inconvénients de la vie aux Etats-Unis ?
   
 
[[{"fid":"5859","view_mode":"media_original","type":"media","attributes":{"height":768,"width":512,"style":"width: 250px; height: 410px; border-width: 20px; border-style: solid; float: right;","class":"media-element file-media-original"}}]]Pour commencer par les inconvénients, les deux principaux sont les formalités de visa pour venir aux Etats-Unis pour une autre raison que pour le loisir. La deuxième étant la sécurité sociale sur place, non seulement compliquée à cerner mais qui couvre également moins de frais qu'en France, c'est une tout autre gestion. Avoir une bonne sécurité sociale aux Etats-Unis est un privilège.
 
Concernant les avantages, les opportunités professionnelles sont plus nombreuses et plus intéressantes. Le fait de pouvoir accumuler les jobs est également un bon moyen d'augmenter considérablement son pouvoir d'achat, ce qui permet d'avoir un niveau de vie notablement plus élevé qu'en France, même en prenant en considération que l'immobilier à NYC est plus cher qu'en France et Paris.
 
Un autre avantage que j'apprécie particulièrement sont les opportunités de voyages. Même en étant l’un des plus grand pays du monde de par la superficie, les américains n'hésitent pas à parcourir 9h de route aller pour passer un weekend à la plage ou en famille. En partant de NYC, j'ai donc eu l'occasion de visiter une bonne partie du Nord-Est des Etats-Unis uniquement par bus. Les tarifs sont très abordables (40$ pour un aller-retour Washington DC ou Boston, 80$ pour Pittsburgh, 100$ pour Cleveland) et les bus de nuit, pratiques pour ne pas perdre une journée de transport. C'est l'Amérique à portée de main !
  
  
Quel est le conseil que vous pourriez donner à de jeunes français(es) qui aimeraient devenir jeunes filles au pair aux Etats-Unis ?
   

 

[[{"fid":"5860","view_mode":"media_original","type":"media","attributes":{"height":600,"width":903,"style":"height: 190px; width: 250px; float: left; margin: 10px 20px;","class":"media-element file-media-original"}}]]

Je conseillerais de bien choisir son organisme afin de partir dans de bonnes conditions, se sentant encadré(e)s et en sécurité. S'y prendre assez à l'avance, commencer à murir le projet 9 à 12 mois plus tôt pour avoir le temps de préparer son dossier sérieusement et tranquillement, et de trouver la famille idéale sans avoir à se rajouter le stress d'une échéance trop courte. 
  
En parler à l'avance avec son entourage aide aussi à anticiper l'année qu'on va passer loin de nos habitudes quotidiennes et à dédramatiser les séparations avec ses proches. Un an passe très vite.
  
   
Revenez-vous régulièrement en France ?
  
Sachant que je ne partais que pour une année, ma famille est venue me rendre visite durant l'année mais je ne suis pas revenue en France. Cela serait probablement différent si j'habitais ici pour plusieurs années ou pour une durée indéterminée.
  
  
Etes-vous plutôt en contact avec des français ou des américains ?
  
 
 [[{"fid":"5863","view_mode":"media_original","type":"media","attributes":{"height":600,"width":896,"style":"height: 167px; width: 250px; margin-right: 20px; margin-left: 20px; float: right;","class":"media-element file-media-original"}}]]Des américains. C'est idéal pour améliorer mon anglais. Cela m'a évité de mal prononcer des mots qui ont un tout autre sens ainsi que des expressions français traduites littéralement qui n'ont pas le même sens en anglais et ne sont bien entendu pas appropriées. 
 
Etre en contact avec des américains m'a également permis de découvrir une facette totalement authentique des Etats-Unis, avec un vrai 4th of July, une graduation party, des endroits insolites et sans "trop" de touristes, des bonnes adresses...
  [[{"fid":"5865","view_mode":"media_original","type":"media","attributes":{"height":600,"width":900,"style":"height: 167px; width: 250px; margin: 10px 20px; float: left;","class":"media-element file-media-original"}}]]
 

En étant dans un programme d'au pair et devant assister à des meetings mensuels pour s'assurer que tout se passe bien avec les familles d'accueil, j'ai aussi rencontré énormément d'autres personnes au pair venant du monde entier. C'est vraiment une expérience unique de pouvoir rencontrer tant de personnes différentes, venant des quatre coins du monde en une seule année.
  
  
 
 
Pouvez-vous nous raconter une anecdote drôle ou insolite qui vous est arrivée durant cette année écoulée ?
   
  
[[{"fid":"5866","view_mode":"media_original","type":"media","attributes":{"height":600,"width":900,"style":"width: 250px; height: 185px; float: right; margin: 15px 20px;","class":"media-element file-media-original"}}]]Drôle je ne suis pas sûre. Quoi que maintenant, j'en rigole bien mais insolite pour sûr ! Je suis partie en mai avec une amie à Pittsburgh, PA en bus de nuit, et n'arrivant pas à dormir, à 4h du matin, lors du 2ème stop, nous avons décidé de descendre nous dégourdir les jambes.
 
C'était sans compter que le stop n'était pas une pause de 30 minutes comme la précédente mais juste un arrêt et que le chauffeur du bus allait refermer les portes et partir sans nous. Après avoir couru et hurler après le bus en vain, nous nous sommes retrouvées seules, avec bien entendu passeports, visas, et toutes nos affaires dans le bus, au beau milieu de la Pennsylvanie à 4h du matin.
  
C'est finalement une dame et sa fille qui nous ont proposé de rattraper le bus et de lui faire signe de s'arrêter pour que nous puissions remonter dedans. Je pense que nous nous souviendrons de cette nuit toute notre vie et pour avoir repris les bus de nuit par la suite, je peux vous assurer que je n'en descends plus.
   
 
Merci pour votre temps Harmonie et bonne continuation !

 

Publicité