Les attractions à ne pas manquer

Les États et territoires

Les villes incontournables

Les attractions à ne pas manquer


Tennessee


La première porte de l’Ouest

L'histoire du Tennessee possède ses zones d'ombre. Les colons arrivant par les cols des Appalaches finirent par se heurter à la présence indienne, et notamment à celle des Cherokees. Ces derniers furent déportés au mépris des traités initiaux et dans d’atroces conditions en Oklahoma par la "Piste des Larmes" en 1838. Le Tennessee fut finalement le dernier état à faire sécession, les fermiers non esclavagistes de l’Est s’opposant aux riches planteurs esclavagistes de l’Ouest. Sa position stratégique lui valut d’accueillir sur son sol plus de 400 batailles.
 
Ses plaines arrosées de rivières capricieuses, finalement domptées grâce aux "Grands Travaux" du New Deal, furent le théâtre de quelques-uns des plus durs affrontements de la Guerre de Sécession.
 
L'érosion des sols et la mécanisation de l’agriculture entraînèrent par la suite une vague d’émigration vers les villes. Le développement de la musique urbaine, l’application de la prohibition puis la loi fédérale en furent les conséquences, marquant la région pour toujours. 
 
En 1933, la Tennessee Valley Authority, issue du New Deal, lança la construction de 36 barrages sur plus de 1000 km. Ce programme entraîna une certaine prospérité avec la suppression des crues. Ce fut l’énergie électrique, le développement touristique autour des plans d’eau, mais aussi le développement de l’énergie nucléaire avec la création d’Oak Ridge, site de l’élaboration de la première bombe atomique.
 
 
Le Tennessee en musique
 
Le fleuve Mississippi, qui marque la frontière occidentale de l’état, ancre définitivement le Tennessee dans la culture sudiste aux côtés du coton, de la cuisine, des traditions musicales et du conservatisme de la "Bible Belt".
 
La ville de Chattanooga est connue dès 1941 grâce au "swing". C'est Glenn Miller qui, avec son "Chattanooga Choo Choo", impose le style. La ville et le swing prennent alors tous deux leur envol, et d'un simple nœud ferroviaire, Chattanooga devient un véritable centre industriel tout en gardant le rythme des soirées dansantes des années folles.
 
Plus à l'ouest de l'état, la mythique ville de Memphis est réputée pour être le berceau du "blues", mais elle vous fera tout aussi bien danser le "rock". Promenez-vous le soir au cœur de la célèbre rue "Beale Street" qui rassemble des clubs de légende tel celui de B.B. King.
 
La capitale, Nashville est quant à elle un important fief de l'industrie du disque aux Etats-Unis. Mais c'est surtout le temple de la musique "country" ! Sa salle de spectacles de Grand Ole Opry est très connue. A ne pas manquer !
 
A l’Est, Knoxville est la ville du célèbre réalisateur Quentin Tarantino.
 
L'état est aussi un lieu de prédilection pour la fabrication du whisky "Jack Daniel's" et "George Dickel's". Avis aux amateurs du mythique breuvage ! Sachant quand même, et c’est un anachronisme typiquement américain, que le comté où est produit le Jack Daniel’s interdit la vente et la consommation d’alcool ! Sauf aux touristes et encore pas le Dimanche ! Des restes de la prohibition dans ces comtés qu’on appelle des « dry counties ». 
 
 
Sur la route de Memphis
 
Le Great Smoky Mountains National Park, à cheval sur le Tennessee et la Caroline du Nord, a été inauguré par Franklin Roosevelt en 1940. Traversé de bout en bout par le "sentier des Appalaches", c'est l'une des plus grandes zones protégées du pays. Le parc au nombre impressionnant de crêtes, accueille chaque année plus de 9 millions de visiteurs. C'est le plus visité de tous les parcs nationaux américains, qui l’eut cru ?
 
Au pied de ce magnifique écrin de montagnes que constitue le Great Smoky Mountains National Park, les Indiens Cherokees essayent de préserver leur culture, tout comme les Hillbillies.
 
La ville de Memphis ne manque pas d'activités pour ses promeneurs. Nous vous conseillons tout d'abord de vous rendre au Rock'n'SoulMuseum. Très interactif, il vous fera revivre l'histoire de la musique de la ville jusqu'à la fin des années 70. Une vitrine du musée est dédiée à Elvis Presley, véritable légende du rock. Ce dernier acheta à Memphis une magnifique demeure nommée Graceland. Elle est devenue le musée Elvis Presley. Chaque année à la mi-août, date anniversaire de sa mort, des milliers de fans font le pèlerinage.
  
Le National Civil Rights Museum est également un lieu d’intérêt majeur. C'est à Memphis que Martin Luther King fut assassiné au balcon de la chambre 306 du Lorraine Motel, établissement qui fut transformé par la suite en musée retraçant le combat des Noirs pour leurs droits.
 
Enfin, plusieurs festivals de rue se déroulent chaque année dans les rues de Memphis, dans une joyeuse ambiance qui sent déjà bon le Sud.
 
Site internet : www.memphis-mississippi.fr 
 

à ne surtout pas rater

State Tennessee

Tennessee

Surnom: 
Volunteer State
Capitale: 
Nashville
Devise: 
"Agriculture and commerce"
Date d'entrée dans l'Union: 
01/06/1796
(16ème État)
Superficie: 
109 247 km²
Population: 
6 346 105 hab
La première porte de l’Ouest

Profondément marqué par la première "Conquête de l'Ouest", lorsque la frontière américaine n'était encore que la ligne de crête du Cumberland Gap à l'actuel Great Smoky Mountains, le Tennessee a gardé le goût des héros. C'est dans ses massifs forestiers que sont nées les légendes des premiers aventuriers tels que Daniel Boone et surtout Davy Crockett.

Lire la suite >