Les attractions à ne pas manquer

Les États et territoires

Les villes incontournables

Les attractions à ne pas manquer


Virginie


Vive la culture !

Fondée par Walter Raleigh en 1584, la Virginie basa d’abord son économie sur la production et la vente du tabac. Le XVIIe siècle vit l’arrivée de colons anglais, puis des Néerlandais accompagnés des 20 premiers travailleurs noirs. La légalisation de l’esclavage en 1660 donna naissance à de nouvelles règles très strictes dans la région. En 1776, la Déclaration d'Indépendance de la Virginie, rédigée par Thomas Jefferson, pionnier de l'indépendance américaine, compléta la Constitution de l’état. Cette déclaration servit de modèle à la célèbre Déclaration d'Indépendance des États-Unis. La Virginie fut en pointe dans l'interdiction de l'esclavage. Dès 1782, les esclaves pouvaient y être affranchis par testament.
  
  
Des tomates, Internet et le Pentagone
  
La Virginie doit aujourd’hui sa richesse à plusieurs secteurs d’activités, variables selon les zones géographiques. Le secteur primaire regroupe la production de tomates, de soja, d’arachide et de tabac, ainsi que l’élevage. Les domaines viticoles sont également très nombreux dans le Northern Neck et le long des Blue Ridge Mountains. On en compte 230 dont le plus réputé est le Viognier.
  
Au regard de cette exubérance agricole, un grand nombre de sociétés de haute technologie ont été implantées dans le nord de l’État. Le Dulles Technology Corridor regroupe la plus grande concentration d'entreprises liées à Internet, aux communications et aux logiciels. La Virginie ayant été un État pionnier en matière de protection des droits de propriétés des colons américains, elle reste aujourd’hui performante dans ce domaine.
  
Notons également que le Pentagone, siège du Département de la Défense situé à Arlington, est le plus grand bâtiment administratif du monde. C’est dans la ville que se trouve le plus célèbre cimetière américain, le cimetière Arlington, notamment réputé pour accueillir la tombe du Président John Fitzgerald Kennedy.
  
  
Musée réalité
  
Williamsburg,
 qui fut la capitale de la Virginie de 1699 à 1780, possède aujourd'hui le plus grand musée vivant en plein air du pays. Le musée s'étend sur 173 acres et ses habitants, habillés de costumes d'époque, y décrivent la vie quotidienne des colons d'avant la Révolution. Une initiative similaire est mise en scène à St. Mary's City. Avec Yorktown et Jamestown, les 3 villes forment le triangle historique de la région, le fait est que les plus grandes batailles de la Guerre Civile Américaine s’y sont déroulées.
  
L'ouest de la Virginie est particulièrement montagneux et les villes de Roanoke, Lexington et Abingdon vous feront découvrir un théâtre original et la richesse des légendes de la région.
  
À quelques minutes de Virginia Beach et de Colonial Williamsburg se trouvent Norfolk et le Virginia Waterfront où vous attendent des musées aux collections exceptionnelles, ainsi que des événements culturels importants dont le Virginia Waterfront International Arts Festival, au bord de la mer. 
  
À Virginia Beach, le coucher du soleil signale le début d'une ribambelle d'activités. Les visiteurs peuvent passer la soirée sous les étoiles en compagnie de vedettes telles que Tina Turner et Elton John, deux des nombreuses vedettes à se produire régulièrement au GTE Virginia Beach Amphitheater. Du Memorial Day jusqu'à la Fête du Travail, Beach Street USA transforme Atlantic Avenue en un immense spectacle, de la 17e à la 25e rue.
  
  
Des Présidents partout
   
En Virginie, vous trouverez une large gamme d'activités de plein air avec aventures en bateau le long des côtes ou en eau douce, rafting, explorations de cavernes, kayak en mer. Les aigles à tête blanche y font leurs nids, les cerfs croisent les ours bruns, et les oiseaux migrateurs inondent le ciel au printemps et en automne. Les forêts Thomas Jefferson National Forest et George Washington National Forest, dans les Appalaches, sont propices aussi à de belles promenades.
  
Trois des 4 présidents natifs de l’État ont aussi laissé leurs empreintes, notamment à travers l’Université de Charlottesville, œuvre de Jefferson aujourd’hui classée au Patrimoine Mondial de l’UNESCO, mais aussi Monticello, propriété et plantation de Thomas Jefferson de 1809 à 1826 dont l'architecture est inspirée de l'hôtel de Salé à Paris, ou encore la propriété qu’a laissée George Washington.
  
Entre Assateague et Chincoteague s’étendent marais, sables mouvants, îlots, pré salés où vivent des chevaux sauvages appelés « wild ponies » et des cow-boys d’eau de mer, les « saltwater cow-boys ». Une reconstitution de la bataille de Williamsburg y a lieu chaque année. 
   
Plaisir des sens
  
La Virginie conserve aujourd’hui encore sa culture du Sud et l’accent des locaux reste marqué par ces influences. D’un point de vue culinaire, cet état gourmand a également conservé ses traditions avec son célèbre jambon « Smithfield ham » qui est produit à Smithfield et est… protégé par la loi. 
  
Le patrimoine historique et architectural de la Virginie datant de l’époque coloniale donne un cachet supplémentaire à la région. Le style néoclassique s'est répandu grâce à Thomas Jefferson et aux personnalités politiques du XIXe siècle. Enfin, en regardant bien, vous distinguerez l’influence semée par les colons polonais dans tout l’état.
  
A noter également que la petite ville de Luray possède quelques-unes des plus belles grottes souterraines de la côte Est.
  
Enfin, n’oubliez pas la visite de l’immense Parc National de Shenandoah, un parc de montagnes à cheval sur la Caroline du Nord, le Tennessee et bien entendu, la Virginie.
  
Site internet : www.capitalregionusa.org/fr
 

à ne surtout pas rater

State Virginie

Virginie

Surnom: 
Old Dominion, Mother of Presidents
Capitale: 
Richmond
Devise: 
"Sic semper tyrannis"
Date d'entrée dans l'Union: 
25/06/1788
(10ème État)
Superficie: 
110 862 km²
Population: 
8 001 024 hab
Vive la culture !

Porte d'entrée du Sud du pays, et appelé « Virginie » d’après le célibat de la reine Elisabeth 1ère d’Angleterre surnommée la Virgin Queen, l’État surprend par sa conception culturelle de la vie. Entre Williamsburg, Virginia et Charlottesville, tout n’est que musée, concert, et architecture. Sans oublier un vrai talent pour produire et apprécier les bonnes choses.

Lire la suite >