logo Office du tourisme des USA

Là où l’herbe est bleue 

Jusqu’à l’arrivée des blancs, les Indiens « chickasaws », « shawnees » et autres « cherokees » se disputaient la région pour contrôler les cols des Appalaches ou les rivières telles que la Cumberland ou l’Ohio. Mais en 1739, venue du Canada, l’expédition militaire contre les Chickasaws de Charles de Longueuil permit au jeune Joseph-Gaspard Chaussegros de Lery d’établir l’un des premiers relevés cartographiques. L’expédition découvre alors le site préhistorique de Big Bone Licks. Plus tard, le col de Cumberland

Gap, exploré dès 1750 par Thomas Walker, devint la route de pénétration vers l’ouest de la région, surnommée plus tard Transylvania par les anglo-saxons.

A cette époque, la colonisation vers l’Ouest et les frictions avec les indiens s’intensifient. En 1775, l’explorateur Daniel Boone décide de tracer une nouvelle piste pour les colons, la « Wilderness Road ». Ce gentleman, trappeur aventurier est le premier à avoir vu, en 1769, la région de Bluegrass du sommet de Pilot Knob. Pour l’histoire, ce sont les boutons de fleurs, perdus au milieu de la tapisserie herbeuse de ces prairies, prenant des reflets azur métallisé au petit matin du printemps, qui valut à l’État son surnom de « Bluegrass State ». En 1792, le Kentucky est devenu le 15ème Etat de l’Union et le premier situé à l’Ouest des Appalaches.

Des étalons au Bourbon

Premier emblème du Kentucky : le pur sang. Des centaines de haras élèvent des milliers de chevaux racés dans la région entourant Lexington. Beaucoup de courses y sont naturellement organisées comme le Rolex Kentucky, concours de niveau olympique accueillant des chevaux de toutes les races. Depuis 1875, une autre manifestation attire les spécialistes, chaque premier week-end de mai à Louisville : le Kentucky Derby. Il s’agit de la conclusion de la manifestation équestre n°1 des Etats-Unis, les deux semaines du Kentucky Derby Festival. Le monde entier se presse pour assister à la plus grande course de chevaux de la planète.

Ce rassemblement est également l’occasion de rendre hommage au colonel Harland Sanders, inventeur d’une recette de poulet frit aux onze herbes aromatiques, au secret jalousement gardé, et qui a fait la renommée du Kentucky Fried Chicken. So goood !

Le Kentucky a une seconde particularité qui n’appartient quasiment qu’à lui, le Bourbon américain, du Comté de… Bourbon. Ce sont des émigrants écossais et irlandais s’installant dans la région au début du XIXe siècle qui fondèrent les premières distilleries, dont la première en 1787 à Buffalo Trace. Les distilleries de Buffalo Trace et Maker’s Mark, entre autres, organisent aujourd’hui des visites gratuites où l’on vous apprendra tout, de la distillation au fût de chêne. Afin d’en apprendre davantage, vous pouvez aussi suivre le Bourbon Trail, une route touristique allant de village en village. Et ne loupez pas en septembre, le « Festival du bourbon » à Bardstown, capitale mondiale du bourbon.

Enfin, le Kentucky se différencie également par sa musique Bluegrass. Il désigne le nom d’une musique locale, une branche de la musique country. C’est Bill Monroe, originaire de Rosine qui en est considéré comme le fondateur. Avec ses « Blue Grass Boys », il allait connaître la gloire éternelle avec la chanson « Blue Moon of Kentucky ». Elvis Presley en fit une reprise, « Kentucky Rain ». La Bluegrass puisa ses origines dans la fusion des traditions musicales américaine et anglo-irlandaise, il est donc logique que la région soit une grande pourvoyeuse de musiciens country, tels que Loretta Lynn et sa sœur, Crystal Gayle ou encore Billy Ray Cyrus. Pour les amoureux de country, rendez-vous à Renfro Valley, véritable temple de cette musique très typique ! Vous y trouverez même le Musée de la Renommée de la Musique du Kentucky.

Derniers tips pour la route

Le centre d’art contemporain de Paducah, situé dans le Lower Town Fine Arts District, est fabuleux. De nombreux studios et galeries y ont vu le jour, et il est même possible d’aller à la rencontre des artistes et de les voir à l’œuvre.

Louisville ! Nommée ainsi en l’honneur de Louis XVI, on s’y arrête surtout pour le Lynn’s Paradise Café, un des quatre restaurants les plus amusants des Etats-Unis. Côté saveurs, nous vous conseillons également de goûter aux vins du Kentucky qui sont internationalement réputés, mais surtout de vous rendre en mai au Festival international du barbecue à Owensboro, pour un dépaysement assuré !

Enfin, c’est à Fort Knox que repose bien gardé le bas de laine en or de la réserve fédérale qui attira la convoitise de « Goldfinger » dans l’une des aventures les plus marquantes de l’agent 007. Inutile d’essayer : vous ne pourrez pas le visiter !

  • Surnom

    Bluegrass State / Hemp State / Tobacco State

  • Capitale

    Frankfort

  • Devise

    United we stand, divided we fall

  • Date d'entrée dans l'union

    1er juin 1792

  • Superficie

    104.749 km²

  • Population

    4.468.402 habitants

Explorez le Kentucky

La séléction du moment

Préparez votre séjour Qui contacter ?

  • Agences expertes
  • Assurances
  • Compagnies Aériennes
  • Croisiéristes
  • Guides de voyage
  • Hébergements
  • Mice
  • Nos partenaires
  • Office du tourisme locaux
  • Réceptifs
  • Road-books
  • Séjours linguistiques
  • Shopping et télécommunications
  • Sites touristiques / Excursions
  • Transports terrestres
  • Voyagistes