logo Office du tourisme des USA

Dans la large courbe du Rio Grande

Seul Parc National du Texas, créé en 1944, Big Bend doit son nom à la courbe du Rio Grande qui en délimite la frontière. Plus qu’un parc, il s’agit de toute une région qui englobe une partie du désert de Chihuahua.

Seul Parc National du Texas, créé en 1944, Big Bend doit son nom à la courbe du Rio Grande qui en délimite la frontière. Plus qu’un parc, il s’agit de toute une région qui englobe une partie du désert de Chihuahua. Il se compose d’étendues désertiques et de montagnes (les « Chisos ») pointant à 2700 m d’altitude. Lorsqu’on vient de l’Est, par exemple, 110km séparent le dernier village, Marathon, du premier « Visitor Center ».

Les explorateurs espagnols avaient surnommé cet espace inhospitalier le « desplobado », la terre inhabitée. 320.000 hectares de désert, de montagnes et de plaine alluviale, pas hostile pour tout le monde finalement : malgré les conditions climatiques extrêmes (il ne tombe ici que 10 à 15 centimètres d’eau par an), la vie animalière et végétale y foisonne puisqu’on recense plus de 1200 variétés de plantes, 75 espèces de mammifères, 450 espèces d’oiseaux et 67 espèces d’amphibiens et reptiles. De quoi passer des heures à observer tout ce qui bouge !

Un tapis de fleurs

La meilleure saison s’étire d’octobre à avril. Et c’est au printemps que l’on peut admirer l’éblouissant spectacle du désert nappé de fleurs multicolores. Depuis le Panther Junction Visitor Center, à l’entrée du parc, n’hésitez pas à emprunter le sentier botanique Panther Path qui renseigne sur les diverses plantes qui vivent dans Big Bend. Une agréable entrée en matière avant de partir dans les immensités du parc. Les sentiers sont nombreux dans les montagnes Chisos, si chaotiques que les Indiens pensaient qu’après avoir construit la Terre et le Ciel, le Créateur avait jeté là ses rochers inutilisés ! … Plus au Sud, à partir de Rio Grande Village, de nombreux chemins de randonnée permettent de découvrir des canyons, tel le superbe Boquillas Canyon.

En voiture, il faut absolument suivre la Ross Maxwell Scenic Drive, un itinéraire panoramique ponctué de nombreux belvédères avec vue sur d’impressionnantes fractures, comme celle formée par le Santa Elena Canyon. De quoi affoler les appareils photos !

Sites internet :
https://www.nps.gov/bibe/index.htm
https://visitbigbend.com

Allez plus loin

Adresses

Représenté en France par
Interface Tourism (Relations Presse)
Tel Pro / Presse : 01 53 25 51 03

Dans la même categorie