Les attractions à ne pas manquer

Les États et territoires

Les villes incontournables

Les attractions à ne pas manquer


Detroit


Une icône de l’American Dream

Riche d’une histoire industrielle (avec l’automobile) et musicale (avec le rythm’n blues), dotée d’un dynamisme typiquement yankee, Detroit est une ville en plein renouveau. Oubliez ce que vous savez. Allez sur place. Vous n'avez pas fini d'être surpris…
A partir du début du XXe siècle, mais surtout dans les années 1920 à 1950, un véritable empire industriel lié au secteur automobile s’est développé à Detroit. Pour comprendre l’impact de cette activité sur le destin de la ville, une visite s’impose au musée Ford de Dearborn.
 
Le surnom de « Motor City » colle encore à la peau de Detroit, car c’est bien ici qu’a commencé la production industrielle de masse. Mais depuis, le centre ville et le waterfront ont fait peau neuve, des quartiers entiers en pleine désuétude ont été réhabilités, des institutions culturelles majeures et des événements artistiques ont été créés, des stades imposants ont été construits autour de Columbia Street…
 
Downtown surprend d’abord par la concentration de gigantesques sculptures modernes, sur Hart Plaza et ses alentours : le Pylon et la Dodge Fountain, le Big Fist ou encore la statue érigée en souvenir du martyre arménien par l’une des plus importantes minorités ethniques de la ville. Le gratte-ciel du GM World dont la silhouette se reflète dans la Detroit River, les sept tours cylindriques du Renaissance Center (RenCen) de 73 étages, le siège de la compagnie Compuware World, dominent le cœur de la ville. Non loin de là, le Penobscot Building, le Dime Building, le Ford Building et le Guardian Building sont les emblèmes de l’architecture du début du XXe siècle.
 
C’est aussi sur l’esplanade de Hart Plaza qu’ont lieu bon nombre de manifestations artistiques, ethniques et populaires, la plus célèbre d’entre elles étant bien entendu le Ford-Detroit International Jazz Festival, considéré comme le plus important festival gratuit de jazz au monde. 
 
Les institutions culturelles et artistiques sont essentiellement regroupées au nord-ouest du centre : la Détroit Opera House, le Music Hall Center for Performing Arts, le Masonic Temple Theatre…Vers Woodward Avenue, le Theater District rassemble des bâtiments architecturaux à vocation culturelle, comme le byzantino-babylonien Fox Theatre ou le State Theatre, de style Renaissance.

Les fans de rythm’n blues vénèrent le Motown Historical Museum, ce studio qui a vu passer toutes les stars du fameux label des sixties comme Diana Ross, Stevie Wonder, les Supremes, les Temptations, Marvin Gaye, etc. On visite ici les studios d’enregistrement mythiques, comme Hitsville, le Studio A, mais aussi l’ancien appartement du fondateur Berry Gordy qui présente les principales récompenses obtenues par le label, des pochettes de disques originales, etc. Un voyage en musique dans l’espace temps…
 
Site internet : www.visitdetroit.com
 

à ne surtout pas rater

Monuments & parcs

Publicité