Les attractions à ne pas manquer

Les États et territoires

Les villes incontournables

Les attractions à ne pas manquer


Natchez Mississippi

Natchez


Jadis terre des indiens Natchez

Une centaine de kilomètres au sud de Vicksburg, Natchez est la plus ancienne colonie du Mississippi inférieur.
 
Le site fut tout d’abord occupé par les indiens natchez qui édifiaient des tumuli dans la région depuis le 8ème siècle. Après les furtifs passages du conquistador Hernando de Soto et de Cavalier de La Salle, les français débarquèrent pour construire Fort Rosalie en 1716 sur la rive escarpée du Mississippi. En 1729, la tribu se souleva contre les français qui voulaient installer une plantation de tabac sur un site sacré. A l’issue d’un conflit très meurtrier, la ville prit le nom de la tribu défaite.
 
Si vous êtes attiré par les cultures précolombiennes, le Grand Village des Natchez illustrant cette branche de la culture du Mississippi, est un National Historic Landmark. Il protège un tumulus cérémonial utilisé entre 1200 et 1730 pour révérer leur chef, alias « le grand soleil ». Des habitations ont été reconstruites pour montrer le mode de vie de la tribu et des reconstitutions y sont données en saison.
 
Historic Downtown Natchez vous plonge au plus profond du vieux Sud, celui chanté avec nostalgie par Nino Ferrer. Il offre une collection exceptionnelle de plus de 1000 structures classées au National Register dont 300 maisons historiques, souvent aux mains de la même famille depuis plus de 150 ans. Ces résidences de notables, planteurs ou marchands, les plus modestes constructions en planches, vieilles églises, boutiques rétros, parcs et promenades, ruelles où l’on se déplace en calèche, en font l’une des plus belles perles sudistes, au même titre que Savannah en Géorgie ou Charleston en Caroline du Sud. Deux fois par an, au printemps et à l’automne, lors des Natchez Pilgrimage (généralement de mi mars à mi avril et les deux premières semaines d’octobre), une bonne vingtaine de ces vieilles demeures sudistes, même privées, s’ouvrent aux visiteurs qui peuvent découvrir l’atmosphère sudiste d’autrefois, en rêvant à l’époque d’« Autant en Emporte le Vent ». Hôtesses en costumes, productions musicales et théâtrales, conférences, en font de véritables événements culturels. C’est ce décor et cette ambiance un peu surannés qui séduisirent Ethan et Joel Coen quand ils tournèrent « Ladykillers » avec Tom Hanks.
 
Le terme antebellum désigne les constructions édifiées avant la Guerre de Sécession. La plupart, datant des années 1820-1860, sont de style fédéral ou greek revival. Le premier offre des lignes plus simples et plus sobres. Le second s’orne d’éléments copiés de la Grèce antique, notamment colonnades, pilastres et frontons. Les intérieurs, offrant des volumes importants, sont décorés d’amples volées d’escaliers et de mobilier souvent importé d’Europe. Nous vous citons, ci-dessous, quelques-unes des plus significatives sur le plan architectural comme historique. Nombreuses sont celles qui pourraient vous séduire si vous cherchez un hébergement de caractère car les B&B et autres auberges historiques ne manquent pas.
 
Site internet : www.visitnatchez.com

à ne surtout pas rater