Les attractions à ne pas manquer

Les États et territoires

Les villes incontournables

Les attractions à ne pas manquer


Vicksburg Mississippi

Vicksburg


Une ville riche en histoire(s)

70km à l’ouest de Jackson, perchée sur une falaise dominant le Mississippi, la ville de Vicksburg vit dans son passé de ville sudiste. Elle offre un passionnant témoignage de la Guerre de Sécession et de la vie quotidienne du Sud provincial contemporain. Avec son port à la confluence de la Yazoo River et ses défenses fortifiées impressionnantes, très élaborées pour l’époque, elle occupait une position stratégique de première importance, verrouillant le contrôle du trafic fluvial sur le Mississippi. Abraham Lincoln en personne avait dit de Vicksburg qu’elle était « la clé de la Confédération. »
 
C’est bien sûr le Vicksburg National Military Park qui attire en priorité l’attention du visiteur. Protégeant le principal champ de bataille, on le parcourt par une boucle de 25 km.
 
Deux sites en ville sont directement reliés à l’histoire du siège : la Pemberton House et le Old Court House Museum.
 
Dominant la ville, le Old Court House Museum est certainement l’un des plus spectaculaires bâtiments antebellum de la ville. Chacune des 9 salles de ce National Historic Landmark, construit par les esclaves noirs en 1858, offre un voyage dans le temps. Au programme, époques précolombienne, pionnière, antebellum, et bien sûr des expositions assez fascinantes sur la Guerre de Sécession. La boutique du musée propose même des reliques originales de la guerre civile.
 
Le centre-ville lui-même, partagé entre ville haute et ville basse, séparées par des terrasses et des ravins reliés par des rues en pente, a peu changé depuis cette époque, même s’il avait énormément souffert des bombardements. Reconstruit après la guerre, il conserve, malgré l’arrivée récente de casinos flottants, un style victorien homogène avec un certain nombre de demeures historiques mais il y a moins de demeures majestueuses qu’à Natchez ! Nombreuses sont celles qui ont été transformées en hôtels de charme.
 
George Washington Ball House remonte à 1822. Restaurée en 2004, elle a retrouvé son aspect antique avec ses deux niveaux de véranda, ses salons, ses habitations d’esclaves et ses jardins. Son propriétaire était un lointain cousin du premier président U.S. Listée au National Register of Historic Places, elle est devenue une auberge historique.
 
La McRaven Home est l’une des plus authentiques demeures antebellum de la région. Son histoire est haute en couleurs. Chaque pièce est meublée d’époque, sachant que sa construction s’est effectuée à trois périodes distinctes. On y a conservé les dommages faits par les canons nordistes. Ses jardins servirent de campement confédéré, d’hôpital, et furent le théâtre d’un assassinat. On la dit aussi hantée…
 
Parmi les autres demeures célèbres de la ville, citons Cedar Grove, Corners Mansion, Duff Green Mansion, Stained Glass Manor Oak Hall, Shlenker House, Martha Vick House, etc… 
 
Le Jacqueline House African American Museum (1325 Main Street), est le seul musée de Vicksburg consacré à l’histoire et à la culture des noirs du comté, depuis la période esclavagiste à travers livres, photos, manuscrits, affiches, journaux et objets.
 
Si vous n’êtes pas encore rassasié de la Guerre de Sécession, le Vicksburg Battlefield Museum héberge les collections de la Gray and Blue Naval Society. La visite ravira les amateurs de modèles réduits qui resteront ébahis devant les centaines de pièces consacrées aux navires de tous types utilisés pendant la Guerre de Sécession.
 
Pour satisfaire les filles autant que les garçons, rendez-vous au Yesterday's Children Antique Doll & Toy Museum & Shop. Sa collection de plus de 1000 jouets et poupées, anciens ou contemporains, chevaux à bascule, maisons de poupées fera retomber plus d’un parent en enfance…
 
Dans un registre plus léger mais tout autant typiquement américain, le petit musée de la Biedenharn Candy Company, hébergé dans une belle bâtisse de 1890, est entièrement consacré à Coca-Cola. C’est ici que le précieux breuvage aurait été embouteillé pour la première fois en 1894… La fontaine à soda de 1900 est magnifique, on peut déguster aussi de la crème glacée et les occasions de dépenser son argent en souvenirs de toutes sortes sont innombrables.
 
Pour se recueillir un peu après tout ce bruit et cette fureur guerrière très présente à Vicksburg, on ira voir l’église de la Sainte Trinité (Holy Trinity Church), classée au National Register of Historic Places. Aisément repérable avec son toit d’ardoise et sa flèche acérée, elle présente la particularité de posséder des vitraux Tiffany qui honorent les morts des deux camps.
 
Site internet : www.visitvicksburg.com

à ne surtout pas rater