Les attractions à ne pas manquer

Les États et territoires

Les villes incontournables

Les attractions à ne pas manquer


San Francisco


L’une des plus belles baies du monde

Au gré de ses collines et de ses quartiers, Frisco dévoile un caractère bien trempé de ville libertaire, high-tech, multiculturelle, artistique, à la fibre écologique et à la douceur de vivre incomparable.
Bien plantée au bord du Pacifique, San Francisco est une ville un peu à part aux Etats-Unis, particulièrement appréciée des Européens, aux allures provinciales et à l’esprit très indépendant.
 
Le développement de la ville date du milieu du XIXe siècle, avec la découverte de gisements d’argent, l’exploitation du pétrole puis l’installation d’usines de jeans Levi’s. Aujourd’hui, San Francisco est un important centre bancaire et financier et une référence mondiale dans les technologies de pointe (avec la célèbre Silicon Valley).
 
Elle reste marquée par les nombreux courants qui y sont nés : les Beatniks et la Beat Generation, puis le Black Panther Party, les Hippies, le Flower Power et les défenseurs des droits des homosexuels, Harvey Milk en tête… Le quartier de Castro est ainsi célèbre dans le monde entier pour, entre autres, avoir vu naître les mouvements LGBT, la plus grande Gay Pride des Etats-Unis et le GLBT History Museum
 
Aujourd’hui, San Francisco recèle un nombre impressionnant de curiosités touristiques, plus ou moins anecdotiques : il faut emprunter les cable-cars (mis en service en 1873 et dont il ne subsiste aujourd’hui que 3 lignes) pour monter et descendre les fameuses collines (la ville en compte 43 !!!), admirer les maisons victoriennes alignées sur ses rues en pente, notamment la très sinueuse Lombard Street de Nob Hill avec ses 8 lacets, et visiter ses quartiers ethniques (Chinatown, Japantown, Mission) et son quartier homosexuel (Castro). Il est indispensable de traverser le Golden Gate Bridge (pourquoi pas en vélo ?) qui a fêté ses 75 ans en 2012, pour rejoindre la charmante bourgade de Sausalito. C’est au niveau des Piers 1-2 que l’on retrouve le Ferry Building Marketplace, ancienne gare maritime qui accueille désormais un marché couvert faisant la part belle aux produits bio et producteurs locaux.
 
Il faut également se promener sur les quais de Fisherman's Wharf, notamment au niveau du Pier 39, là où se concentrent les restaurants de fruits de mer très animés proposant la célèbre « clam chowder », quelques musées, un aquarium, des boutiques de souvenirs et des attractions originales comme les lions de mer qui se réunissent sous les pontons.
 
Le Fisherman's Wharf se situe face à l’île d’Alcatraz, ancienne prison fédérale que l’on rejoint en bateau et que l’on peut visiter lors de passionnantes excursions organisées. « The Rock » a en effet abrité de célèbres prisonniers tels Al Capone, George « Machine Gun » Kelly, Alvin Karpis (l’ennemi public n°1) et Robert Stroud.
 
Récemment, la ville a accueilli un 2ème pont intitulé The Bay Lights, une œuvre d’art créée avec des LED installées sur le flan gauche du pont.
 
Les salles de spectacles sont nombreuses dans la ville : l’Orchestre Symphonique de San Francisco, l’Opéra de San Francisco, le Ballet de San Francisco… Récemment, une structure transparente de 3250m² a ouvert ses portes au cœur de la Hayes Valley : le SFJAZZ Center dispose, entre autres, d’une salle de concert modulable de 700 places, et d’espaces dédiés à l’apprentissage et au perfectionnement professionnel…
 
La belle rebelle est aussi une ville riche de musées légendaires comme le San Francisco Museum of Modern Art (SFMOMA), le California Palace of the Legion of Honor, l'Exploratorium (qui a réouvert ses portes le 17 avril 2013 sur le Pier 15), le musée des Arts Asiatiques ou encore le San Francisco Maritime National Historical Park.
 
Principal espace vert de la ville, le Golden Gate Park s’étend sur plus de 70 hectares. Il abrite plusieurs musées dont le De Young Museum, des édifices et jardins intéressants avec le Japanese Tea Garden et le Conservatory of Flowers, de jolis lacs artificiels, ainsi que la California Academy of Science, elle-même composée du musée d'Histoire Naturelle, de l'aquarium Steinhart, du planétarium Morrison, d’une forêt tropicale et d’un toit végétal. Le site a été désigné « musée le plus vert du monde ».
 
Haight Ashbury est célèbre pour être l’épicentre du mouvement hippie des années 1960. Aujourd’hui, la culture hippie est encore bien ancrée avec ses œuvres d’art psychédélique, ses maisons victoriennes bigarrées, les plus connues étant les Painted Ladies sur Alamo Square, mais aussi le Buena Vista Park et les boutiques de vêtements vintage, de livres et de vinyles.
 
Le quartier de Chinatown est l’un des plus anciens et des plus importants aux États-Unis. Sur 24 blocs dont l’entrée se trouve à l’angle de Grant Avenue et de Bush Street, on découvre de nombreuses boutiques exotiques et l’on peut, entre autres, déguster de délicieux dimsum.
 
North Beach, le quartier italien, abrite quant à lui la Coït Tower, Washington Square et ses adeptes de tai chi, les hauts lieux du mouvement Beatnik dont la CityLight Bookstore et le Vésuvio, ainsi que de nombreux restaurants, bars à vin, cabarets, clubs de jazz et galeries d’art.
 
Au sein de la ville, n’hésitez pas à emprunter le BART (Bay Area Rapid Transit) qui permet de relier différentes localités de la baie, de San Francisco à Oakland. C’est également le moyen le plus économique de rallier l’aéroport international de San Francisco (30 min pour $8).
 
Plusieurs jours sont nécessaires pour explorer cette ville aux dimensions humaines mais qui recèle tant de trésors, et où l’on rêve de s’installer pour toujours… Si vous disposez d’une voiture, profitez de la suite de votre voyage pour visiter les charmantes stations balnéaires de Monterey & Carmel, le Parc National de Muir Woods et les régions viticoles de Sonoma et de Napa qui se trouvent à faible distance de la ville.
 
3 compagnies aériennes desservent San Francisco au départ de Paris en vol direct : Air France et United toute l’année, et XL Airways pendant la période estivale. On peut dire que l’aéroport de la ville est atypique car il compte, entre autres, un musée (le musée Aviation Museum and Library), des succursales des meilleurs restaurants de San Francisco et une salle de yoga.
 
Site internet : www.sanfrancisco.travel
 
 

à ne surtout pas rater