Les attractions à ne pas manquer

Les États et territoires

Les villes incontournables

Les attractions à ne pas manquer


Prince


Le Kid de Minneapolis

Le "Kid de Minneapolis" n’a jamais cédé aux sirènes de New York, Los Angeles ou Miami, préférant assurer sa carrière artistique dans son milieu familier, offrant à sa ville natale, Minneapolis, une promotion planétaire. Nul doute que sa disparition brutale le 21 avril 2016, a stimulé un tourisme de mémoire de la part de ses fans venant du monde entier.
  
Né en 1958, Prince Rogers Nelson créa de toutes pièces le « Minneapolis Sound », s’inscrivant dans le courant glam-rock des années 1980. Il existe un tour justement nommé « Prince For A Day » à faire à vélo qui passe par divers endroits liés à l’artiste et son film « Purple Rain ». On peut le suivre à la trace, de Paisley Park, sa maison d’enfance et son studio (539 Newton Avenue North) à ses écoles au club First Avenue, mais aussi par des discothèques ou studios (Sound 80), et des salles comme le Capri Theater, Orpheum Theatre et IDS Center, ainsi que des magasins de disques (The Electric Fetus).
  
C’est à bicyclette (et non pas à moto comme dans « Purple Rain »), que l’on peut suivre ce parcours sur un vélo du réseau "Nice Ride", passant par les hauts lieux du film. Pour Paisley Park, on privilégiera la voiture compte tenu de la distance jusqu’à la banlieue verte de Chanhassen, 30 minutes à l’ouest de « la ville des lacs ».
  
Même au fameux Mall of America, on peut voir au Hard Rock Cafe son costume de scène orange estampillé « Minneapolis » porté lors de sa tournée "Sign o' the Times" de 1987.
  
Le Minnesota History Center (345 Kellogg Blvd West, St. Paul), reconnaissant aussi l’importance de Prince pour le Minnesota, expose l’un des costumes de “Purple Rain”.
  
Il existe une controverse sur le site du lac où a été tournée la scène culte où Apolonia Kotero entre dans les eaux du lac pour se purifier. Il ne s’agirait ni du Cedar Lake ni du Minnetonka !
 
La petite localité d’Henderson, une vingtaine de miles au sud-ouest de l’agglomération, est certaine que la séquence a été tournée sur son territoire bordé par la Minnesota River. La fameuse virée en moto sous les arbres s’est aussi déroulée sur la "Henderson Station Road", une petite route traversant la forêt bordée par la Minnesota River, lors d’une séquence assez longue pour entendre en intégralité "Take Me With U".
  
First Avenue : 701 First Ave. N.
C’est dans ce club, ancienne gare de bus Greyhound à l’angle de 1st Avenue et 7th Street, qu’il joua "Purple Rain" en 1983 avant d’y tourner une grande partie du film éponyme un an après. Ses murs extérieurs sont constellés de plus de 500 étoiles portant les noms des groupes et chanteurs venus y jouer depuis 1970. Il était fréquent que le « nain pourpre » débarque sans crier gare pour y faire un mini concert surprise pour le plus grand bonheur des fans.
C’est ce club qui a fait la réputation de la scène musicale de Minneapolis à partir des années 1970. De nombreux artistes ont démarré leur carrière tels que The Revolution, Hüsker Dü, The Replacements, Soul Asylum, Semisonic, Atmosphere, Brother Ali ou les Jayhawks.
  
Paisley Park : Studios, 7801 Audubon Road, Chanhassen
C’est en 1985, à la suite du succès combiné du film et de l’album “Purple Rain” que l’artiste s’y installa, y élaborant la suite de son œuvre, dotant les studios d’un équipement de pointe. A la fois studio d’enregistrement, bureaux et résidence de Prince, ce fut aussi une salle de concert où l’on a pu y voir l’artiste, avec sur scène le trio féminin de 3rdeyegirl, ou des membres de New Power Generation, son ancien groupe des années 1990. Les grilles cernant la propriété débordent de fleurs et autres ex voto déposés en hommage. Depuis quelques semaines, le site est désormais ouvert aux visiteurs alors que c’était impossible avant, hormis pour quelques concerts. On peut voir la célèbre moto vedette de « Purple Rain », des costumes et des instruments, ainsi que le studio et les salles de répétition ayant servi à d’autres artistes (Madonna, Boy George).
  
Puisque l’on est à Chanhassen, on peut jeter un coup d’œil au « mural » où un Prince pourpre est peint sur le mur du Chanhassen Cinema. A propos de fresque, ne pas manquer dans Uptown au coin de la 26eme et d’Hennepin, celle peinte par l’artiste Rock "Cyfi", terminée quelques jours après la mort du Prince.
  
Mall of America®, Bloomington
En octobre 2016, une exposition “Prince: The Artist, the Icon, the Legend” d’objets, de vêtements et de photos de la collection de Paisley Park a rendu hommage à l’artiste au niveau 3 Est. D’autres expositions liées aux grands artistes américains peuvent survenir à tout moment au Mall of America®, le centre commercial le plus visité des Etats-Unis.