Les attractions à ne pas manquer

Les États et territoires

Les villes incontournables

Les attractions à ne pas manquer


Buffalo Bill, Cody, Wyoming

Cody


Cowboys, rodéos et bisons : le meilleur de l’Ouest

Au cœur du Wyoming, Cody doit sa célébrité à Buffalo Bill qui a fait cadeau à la ville, de traditions toujours vivantes.
Ville de Buffalo Bill, Cody est située à 33km à l’est de la Shoshone National Forest et à 86 km de l’entrée est du parc national de Yellowstone, à proximité de la frontière avec l'Etat du Montana. Nichée au pied des Montagnes Rocheuses du Wyoming, la ville mélange avec bonheur l’ancien et le moderne sans rien perdre de ses caractéristiques Western.
 
Cody fut fondée en 1896 par Buffalo Bill, William Cody pour l’état civil. Il n’a pas hésité à lui donner son nom. Il y fit même construire un hôtel en 1902 qui existe toujours, tenu par ses descendants.
 
La principale attraction de Cody est le rodéo qui a lieu tous les soirs pendant la bonne saison. Le Cody Nite Rodeo est le seul à présenter des rodéos nocturnes sur une semaine entière. Un beau spectacle parfaitement rodé, c’est le cas de le dire, qui constitue une bonne approche des traditions du Far West pour la famille toute entière. La légende de Buffalo Bill, et par conséquent l’engouement des Américains pour Cody, doit beaucoup à la tournée que fit le cow boy en Europe au début du XXe siècle, en compagnie de sa cavalerie et de ses Indiens (de bons sauvages uniquement – Sitting Bull fut de la tournée américaine mais se vit refuser le visa en France). Une sorte de Barnum du Far West... Hollywood prit la suite avec ses westerns qu’aujourd’hui encore on pourrait tourner en décor naturel dans les rues de Cody.
  
D’autre part, il serait dommage de passer par Cody sans visiter l’exceptionnel musée Buffalo Bill de 37.000m² avec ses 5 galeries. On y retrace toute l’aventure du Far West, des Indiens et des armes à feu de l’époque. Une époque où Buffalo Bill fournissait en viande de bison les travailleurs du chemin de fer du Kansas qui progressaient vers l’Ouest... Les bisons étaient si nombreux qu’on ne détachait que la viande des flancs tournés vers le ciel, évitant ainsi de se fatiguer à retourner les animaux !
  
A propos de bison, une autre spécialité de la ville est… les testicules de bison pannées et frites. Pour amateurs avertis.
  
Cody ne se limite pas à la culture Western. Elle offre aux milliers de touristes venus la visiter une large gamme d’hébergements qui va des grandes chaînes d’hôtels aux établissements plus intimes, en passant par des ranchs traditionnels. Elle séduit aussi par la qualité de ses restaurants, la variété de ses boutiques et de ses galeries d’art.
 
Pour les milliers de touristes qui viennent là chaque année, Cody est un heureux mélange du passé et du présent.
  
Site Internet : http://www.codychamber.org/visitcody.html

à ne surtout pas rater