Les attractions à ne pas manquer

Les États et territoires

Les villes incontournables

Les attractions à ne pas manquer


Nouvelle-Orléans New Orleans Louisiane Louisiana

La Nouvelle-Orléans


Un morceau de France en terre américaine

Gaie, délurée et sans cesse active, La Nouvelle-Orléans est une ville particulièrement attachante, qui vit au rythme du jazz dans un décor architectural au charme fou.
La Nouvelle-Orléans ne ressemble à aucune autre ville des Etats-Unis : son quartier français à l’architecture latino-créole, sa cathédrale, ses antiquaires, ses boîtes de jazz et ses rues joyeuses et animées lui donnent une image débridée et impertinente qui lui va très bien.
 
Le centre historique de la Nouvelle-Orléans, appelé Quartier Français ou Vieux Carré, présente, comme son nom ne l’indique pas, une architecture d’influence espagnole. Il se découvre en flânant à pied. Au fil des rues étroites au tracé rectiligne qui perpétuent l’ambiance tranquille du « Vieux Sud », on découvre ici des balcons en fer forgé, là des petites cours privées agrémentées de fontaines, un peu plus loin, des jardins et patios…
 
La Promenade Moon Walk longe le Mississippi et est animée par le défilé d’authentiques bateaux à aube, qui proposent des croisières de quelques heures à plusieurs jours. 
 
A quelques pas du Vieux Carrél’Art District ou Warehouse District est le quartier en vogue à la Nouvelle-Orléans. Cet ancien quartier des entrepôts a été réhabilité et transformé pour accueillir les principaux musées de la ville, des galeries d’art et des ateliers d’artistes.
 
Le National World War II Museum, musée consacré au débarquement des Alliés en Normandie, est particulièrement intéressant. N’oubliez pas la maison de Degas, oui Edgar qui vécut ici cinq mois seulement mais en fit des dessins splendides.
 
Les familles aimeront le Musée Mardi Gras, le zoo, l’aquarium et l’insectarium.
 
Le célèbre tramway « nommé désir », fidèle à l’univers de Tennessee Williams, mène au Garden District, un quartier qui doit son nom aux nombreux parcs et jardins truffés de propriétés ante-bellum. La Louisiane étant devenue américaine en 1803, les Américains choisissaient de s’installer à cet endroit, à quelques centaines de mètres à l’ouest du quartier français. Ils bâtirent alors de magnifiques demeures de style néo-classique grec (Greek Revival) et typiquement victoriennes que l’on peut admirer aujourd’hui en remontant Saint Charles Avenue.
 
Faut-il le rappeler, La Nouvelle-Orléans est le berceau du jazzLes meilleurs clubs, dont le mythique Preservation Hall, se concentrent dans le quartier français et plus particulièrement sur Frenchmen Street. Un peu plus à l’Est, le Faubourg Marigny regroupe plusieurs clubs de renom. La House of Blues est un must. Quant à la House of Rising Sun que l’on situe à New Orleans, ne cherchez pas : c’est une légende. 
 
A la nuit tombée, Bourbon Street, ainsi nommée en hommage au Roi Soleil et autrefois habitée par le célèbre pirate Jean Laffite, est atteinte d’une incroyable effervescence jusque tard dans la nuit dans ses nombreux bars, clubs de jazz et restaurants. New Orleans : encore une ville qui ne dort jamais…
  
La Louisiane compte 6 aéroports : l’Aéroport International Louis Armstrong de la Nouvelle-Orléans, et les aéroport régionaux d’Alexandria, Baton Rouge, Lafayette, Lake Charles et Shreveport. L’aéroport International de la Nouvelle-Orléans Louis Armstrong (MSY) prévoit l’installation d’un nouveau terminal pour 2018.
 
Site internet : http://www.neworleanscvb.com/
 

à ne surtout pas rater