Les attractions à ne pas manquer

Les États et territoires

Les villes incontournables

Les attractions à ne pas manquer


Jackson Mississippi

Jackson


Capitale du Mississippi

Jackson, située à égale distance de Memphis et de la Nouvelle Orleans, est la capitale du Mississippi depuis 1821. L’état du coton, au temps de sa splendeur, était le cinquième plus riche du pays. Aujourd’hui grâce aux industries hi-tech et de santé, Jackson demeure son plus important centre urbain, toujours orné de belles demeures sudistes. Mais tout est relatif, on est quand même en province et après 18 heures, on ne trouve ici plus grand-chose d'ouvert.
 
Le vieux Capitole, utilisé de 1839 à 1903 et transformé en State Historical Museum, retrace l’histoire mouvementée de l’état avec des expositions sur les droits civils et l’esclavage.
 
Le “nouveau” capitole, achevé en 1903 et bâti dans le style Beaux Arts, possède une décoration beaucoup plus complexe.
 
Un block à l’Ouest, l’immanquable Smith-Robertson Museum & Cultural Center, installé dans la première école publique pour noirs (1894 - 1971), raconte l’histoire des « African americans » depuis les débuts de l’importation d’esclaves par les Français en 1719…
 
Les amateurs d’architecture admireront l’Hôtel de Ville, terminé en 1847, vanté pour être l’un des plus beaux du pays et qui servit d’hôpital aux 2 camps pendant la Guerre de Sécession. C’est l’un des rares bâtiments à avoir survécu à la destruction de la ville par les troupes de l’Union, emmenées par Sherman. Dans ses magnifiques jardins arrosés de fontaines, trône une statue du général Andrew Jackson, le 7ème président.
 
Visitez The Oaks, charmant cottage qui fut occupé par Sherman lui-même lorsqu'il prit le contrôle de la ville en 1863 après le siège de Vicksburg.
 
Manship House est une autre demeure antebellum de 1857. On vous conseille aussi la résidence du gouverneur, construite dans le style greek revival en 1842. L’édifice, évidemment classé, fut entièrement rénové en 1975 et réaménagé avec un mobilier d’époque des années 1820-1830, digne des plus grands musées.
 
Le musée Jim Buck Ross, à l’extérieur de la ville, est une très évocatrice illustration de la vie rurale au début du XXe siècle exposant moult outils, tracteurs et autres machines agricoles.
 
Site internet : www.visitjackson.com

à ne surtout pas rater