Les attractions à ne pas manquer

Les États et territoires

Les villes incontournables

Les attractions à ne pas manquer


Syracuse New York State

Syracuse


Vous aimerez tant voir Syracuse où les grands oiseaux s'amusent

Pile poil équidistante de Manhattan et de Niagara Falls, mais aussi de Montréal ou Philadelphie (environ 400 km), Syracuse est une illustration typique de la ville de province yankee.
  
Carrefour vital entre le canal Erié, ouvert en 1825, et le canal Oswego menant au lac Ontario, la ville s’est développée grâce aux gisements de sel trouvés au lac Onondaga. Sa situation lui valut d’être aussi au cœur de l’Underground Railroad, le réseau d’évasion d’esclaves mis en place par les anti-esclavagistes. Depuis, les bancs de ses écoles et université ont été cirés par Tom Cruise, Richard Gere, Grace Jones ou le designer Ian Shrager.
  
Son centre, dominé par le State Tower Building de 1928, fait l’objet d’une véritable renaissance. Son patrimoine architectural est stimulé par plusieurs musées gravitant autour de Clinton Square, site d’une patinoire en hiver et des principales manifestations culturelles en plein air. Il faut voir l’Onondaga County Court House de 1907 trônant à Columbus Circle, le superbe Landmark Theatre de 1928, l’un des 14 cinémas survivants du temps du muet dans l’état de New York,  ou encore l’extraordinaire Niagara Mohawk Building, chef d’œuvre art déco de 1932.
  
Côté musées, citons les collections d’art américain de l’Everson Museum, réalisé par I.M. Pei, où les enfants peuvent confectionner des objets en argile ou en céramique et se déguiser, voire se faire photographier en compagnie de gens illustres.
  
Au Museum of Science and Technology (le MOST) occupant l’ancien arsenal du justement nommé dans l’Armory Square Historic District, pilotez un F-16, admirez une pluie d’étoiles au planétarium, voyagez dans le corps humain…
  
Le canal Erie, creusé à la main à coups de pelle et de pioche de l’Hudson à la Niagara, fut une route majeure de l’expansion vers l’Ouest. Le Erie Canal Museum occupe le Weighblock Building, un ancien bâtiment de style Greek Revival où l’on pesait les chalands et péniches empruntant le canal qui a inspiré de nombreuses folk songs. On en profitera pour se promener dans l’Hanover Square Historic District, centré autour de son originale place triangulaire bordée de buildings rétro ou du côté de Franklin Square dont les vieux bâtiments industriels ont été transformés en élégants appartements.
  
Le Syracuse Salt Museum, dans le faubourg de Liverpool au bord du lac Onondaga, explique ce que la fondation de la ville doit au sel, ce qui lui vaut le sobriquet encore utilisé de Salt City.
  
A proximité, Sainte Marie among the Iroquois, surnommée le "French Fort", était le site d’une ancienne mission française en activité de 1656 à 1658.
  
Les accros au shopping écumeront les magasins de Destiny USA, l’un des plus grands centres commerciaux du pays.
  
Le soir, dînez dans l’ambiance surchauffée de Dinosaur BBQ, qui a un petit frère à Rochester.
 
Site internet : www.visitsyracuse.org

à ne surtout pas rater