logo Office du tourisme des USA

Héritage ancestral

Au sud de l’Utah, entre Bluff et Moab, Blanding est au cœur des Four Corners. Ville plutôt active pour la région, elle est connue pour son petit musée consacré aux dinosaures, mais aussi pour sa proximité avec quelques curiosités naturelles étonnantes.

Au sud de l’Utah, entre Bluff et Moab, Blanding est au cœur des Four Corners. Ville plutôt active pour la région, elle est connue pour son petit musée consacré aux dinosaures, mais aussi pour sa proximité avec quelques curiosités naturelles étonnantes.

En ville, les passionnés de paléontologie iront visiter le « Dinosaur Museum ». Ce petit musée assez ludique retrace l’histoire des dinosaures qui peuplèrent la région. Ce travail de recherches est dû à un passionné, le co-fondateur du musée Stephen Andrew Czerkas aujourd’hui disparu, et à son épouse Sylvia, qui en est la directrice. Ici, le visiteur plonge dans l’ère préhistorique grâce aux fossiles, empreintes de pas, squelettes et représentations quasi grandeur nature des dinosaures. Une partie assez surprenante du musée est consacrée à de magnifiques affiches de cinéma et quelques maquettes impressionnantes utilisées dans les films, dont celle du dinosaure de King Kong datant de 1933.

A environ 20 minutes, se trouve le parc d’Etat de Edge of The Cedars. C’est l’un des principaux centres d’archéologie du sud-est de l’Utah, connu pour abriter les ruines d’un village Anasazi comprenant 6 sites d’habitations occupées de 700 à 1200. Son petit musée comprend une jolie collection d’art ancien, en particulier des paniers et poteries. Il sert également d’entrepôt pour les fouilles archéologiques effectuées sur les terres publiques du sud de l’Utah.

Plus au sud de Blanding, le voyageur découvre Mule Canyon, réputé pour ses ruines Anasazi troglodytes assez nombreuses et dont l’état de conservation est surprenant. La plus célèbre et certainement la plus photogénique est House on Fire, surnommée ainsi car ses strates de grès verticales imitent à la perfection les flammes dansantes d’un feu. Tout le long des sentiers, nous vous recommandons de vous promener le nez en l’air, tant les ruines construites dans les roches sont nombreuses et parfois non-indiquées.

Il faut ensuite aller un peu plus loin, à environ 60km de Blanding, pour découvrir le parc d’Etat de Natural Bridges National Monument. Connu pour ses arches naturelles, ses ponts de roches creusés par l’érosion et ses petits canyons de grès blanc, il est situé au cœur du « Trail of the Ancients », un itinéraire mettant en avant l’héritage archéologique des nations Anazasi et Hopi. Ce parc possède 3 ponts naturels impressionnants. En hommage aux anciens, les 3 ponts portent des noms amérindiens.

Sipapu Bridge est long de 82 mètres et c’est le second pont naturel le plus grand du monde, juste après le Rainbow Bridge du Lake Powell. Vous l’atteindrez par un petit sentier de 2km environ aller/retour (1h de marche). Kachina Bridge mesure 62m de long, il est le plus « jeune » des 3 à s’être formé (1h30 de marche). Enfin, on découvre Owachomo Bridge grâce à une petite marche de 30 minutes. Avec ses 55 mètres, c’est le plus court des 3 ponts, le plus fin et sans doute aussi le plus fragile car son diamètre ne fait « que » 3 mètres d’épaisseur.

Site internet : https://www.visitblanding.com/

Allez plus loin

Adresses

Adresse en France :
Rep & Co
2 square Trudaine
75009 Paris – France
(fermé au public)

Dans la même categorie