logo Office du tourisme des USA
VOITURE L’infrastructure routière particulièrement dense des USA permet de couvrir facilement et en toute quiétude de grandes distances. Les loueurs sont généralement hébergés dans le terminal de l’aéroport ou à proximité. Un conseil : Réservez un véhicule de taille supérieure car vous passerez un temps considérable dans le véhicule et vos bagages prendront de la place. Le permis français à 3 volets suffit. La carte de crédit, à présenter en garantie, doit être au nom du conducteur signataire du contrat et au nom duquel la réservation a été effectuée. MOTOR-HOME ou CAMPING CAR Le motor-home est dédié à ceux qui aiment la croisière routière au long cours, le camping organisé, les régions les plus « natures » et à faible infrastructure. Il est tout de même conseillé de réserver en amont les campings de stationnement dans les secteurs les plus courus, et aussi d’éviter les agglomérations urbaines où votre véhicule devient soudain plus encombrant. Pensez également qu’un motor-home ne se prend pas en quelques minutes à la descente de l’avion et n’a pas la souplesse d’emploi ni la consommation d’une voiture. Sa prise en charge s’effectue selon certains horaires. Par conséquent, nous vous conseillons de louer votre véhicule à partir du jour suivant votre arrivée. Vérifiez bien l’état du véhicule (en général confortable et bien équipé mais pas toujours récent), les clauses du devis (ce qui est inclus ou non) et la nécessité des options proposées comme le kilométrage illimité. Attention aux frais d’abandon en cas d’aller simple ! MOTO Sur le plan technique, mêmes remarques que pour le motor-home. On vous conseille de prendre les assurances les plus complètes. On a souvent constaté que les motards partaient avec, derrière eux, une voiture balai servant à transporter le surplus de bagages… N’oubliez pas non plus que pour conduire une Harley, il faut un minimum d’expérience. BUS Fondée en 1914, la compagnie Greyhound reste une institution, desservant environ 1700 destinations aux USA et au Canada. Ses bus assez confortables permettent de couvrir de grandes distances, même de nuit. Le Discovery Pass est probablement la meilleure solution pour le visiteur souhaitant utiliser ce moyen de transport de manière intensive. Il permet de voyager aussi sur quantité de compagnies associées. Pensez qu’il faut arriver à la gare environ 1h avant le départ. Le bus dessert mal, voire très mal, les grands sites touristiques tels que les parcs nationaux. On le privilégiera avant tout pour les grands axes et les liaisons inter-villes. TRAIN Si l’on n’est pas trop pressé, si l’on brûle de revivre l’épopée du cheval de fer d’autrefois, si l’on a envie de s’offrir un dépaysement original, on peut se lancer dans de véritables croisières transcontinentales pour profiter du wagon panoramique, de la restauration et de la convivialité de ses compagnons de voyage. Parmi les itinéraires les plus intéressants assurés par Amtrak, le California Zephyr relie Chicago à San Francisco en 2,5 jours, l’Empire Builder relie Chicago à Seattle et Portland, le Capitol relie Washington à Chicago, et le Silver Meteor va de New York à Miami. Sur la côte Est, le réseau est plus dense et le train relie directement les centres-villes, évitant les embouteillages, problèmes de parking ou impondérables de l’avion.

Qui sommes nous ?

Bureau éxécutif élu en 2016

Président : Geoffrey DUVAL, On’Spot
Vice-Présidente : Maureen LACHANT, Les Maisons du Voyage
Trésorière : Michèle BERNARD, Discover the World

Autres Membres du Conseil d’Administration :

Valérie FERRIERE, Ambassade des Etats-Unis
Nelly GAULIER, B World Communication
Valérie HEURTEL, Jetset Voyages
Stefanie KAMMERER, ex XL Airways
Céline MAHEO, Article Onze Tourisme
Nelly VENTURINI, Unique Consulting
Delphine Aubert, Office du Tourisme des USA

Membres d’honneur

Michel-Yves LABBE,
Président du Visit USA de 2004 à 2008 et de 2012 à 2016

Isabelle GELEE,
Présidente du Visit USA de 2008 à 2012

Membres fondateurs

Marina DUPUY
Rémy ARCA
Paul MAIDENBERGH