logo Office du tourisme des USA

Un morceau de France en terre américaine

La Nouvelle-Orléans ne ressemble à aucune autre ville des Etats-Unis : son quartier français à l’architecture latino-créole, sa cathédrale, ses antiquaires, ses boîtes de jazz et ses rues joyeuses et animées lui donnent une image débridée et impertinente qui lui va très bien.

La Nouvelle-Orléans ne ressemble à aucune autre ville des Etats-Unis : son quartier français à l’architecture latino-créole, sa cathédrale, ses antiquaires, ses boîtes de jazz et ses rues joyeuses et animées lui donnent une image débridée et impertinente qui lui va très bien.

Le centre historique de la Nouvelle-Orléans, appelé Quartier Français ou Vieux Carré, présente, comme son nom ne l’indique pas, une architecture d’influence espagnole. Il se découvre en flânant à pied. Au fil des rues étroites au tracé rectiligne qui perpétuent l’ambiance tranquille du « Vieux Sud », on découvre ici des balcons en fer forgé, là des petites cours privées agrémentées de fontaines, un peu plus loin, des jardins et patios…

L’artère Esplanade Avenue débute au bord du Mississippi, à l’angle sud-est du Vieux Carré. Elle longe le French Quarter sur tout son bord Est, puis longe le célèbre quartier du Tremé où le Jazz est né et se termine à City Park, superbe et immense parc de la Nouvelle-Orléans qui accueille de très grandes attractions et musées. Du Sud au Nord, le visiteur pourra découvrir sur Esplanade Avenue : le New Orleans Jazz Museum, la Degas House et le St Louis Cemetery n°3.

La Promenade Moon Walk longe le Mississippi et est animée par le défilé d’authentiques bateaux à aube, qui proposent des croisières de quelques heures à plusieurs jours.

A quelques pas du Vieux Carrél’Art District ou Warehouse District est le quartier en vogue à la Nouvelle-Orléans. Cet ancien quartier des entrepôts a été réhabilité et transformé pour accueillir les principaux musées de la ville, des galeries d’art et des ateliers d’artistes.

Le National World War II Museum, musée consacré au débarquement des Alliés en Normandie, est particulièrement intéressant. N’oubliez pas la maison de Degas, oui Edgar qui vécut ici cinq mois seulement mais en fit des dessins splendides.

Les familles aimeront le Musée Mardi Gras, le zoo, l’aquarium et l’insectarium.

Le célèbre tramway « nommé désir », fidèle à l’univers de Tennessee Williams, mène au Garden District, un quartier qui doit son nom aux nombreux parcs et jardins truffés de propriétés ante-bellum. La Louisiane étant devenue américaine en 1803, les Américains choisissaient de s’installer à cet endroit, à quelques centaines de mètres à l’ouest du quartier français. Ils bâtirent alors de magnifiques demeures de style néo-classique grec (Greek Revival) et typiquement victoriennes que l’on peut admirer aujourd’hui en remontant Saint Charles Avenue.

Faut-il le rappeler, La Nouvelle-Orléans est le berceau du jazzLes meilleurs clubs, dont le mythique Preservation Hall, se concentrent dans le quartier français et plus particulièrement sur Frenchmen Street. Un peu plus à l’Est, le Faubourg Marigny regroupe plusieurs clubs de renom. La House of Blues est un must. Quant à la House of Rising Sun que l’on situe à New Orleans, ne cherchez pas : c’est une légende.

A la nuit tombée, Bourbon Street, ainsi nommée en hommage au Roi Soleil et autrefois habitée par le célèbre pirate Jean Laffite, est atteinte d’une incroyable effervescence jusque tard dans la nuit dans ses nombreux bars, clubs de jazz et restaurants. New Orleans : encore une ville qui ne dort jamais…

Côté cinéma / séries TV, la série Treme (HBO) de David Simon met en lumière le retour des habitants de Treme, quartier historique afro-américain et lieu capital dans le développement du Jazz, après l’ouragan Katrina. La série a grandement participé à populariser le quartier. On y aperçoit d’ailleurs des légendes de la musique comme Trombone Shorty, Kermit Ruffins, et bien d’autres… Aujourd’hui, il est possible de visiter le quartier avec le Monde Créole et ses guides francophones.

D’autre part, c’est dans la région de la Nouvelle-Orléans que l’on trouve le Lake Pontchartrain Causeway. Construit en 1956, ses 38,2 km font de lui le plus long pont des Etats-Unis. Il est également classé au Guinness Book of World Records comme étant le plus long pont du monde au-dessus de l’eau ! Il enjambe le Lac Ponchartrain et permet de rejoindre le North Shore (Rive Nord) depuis la Nouvelle-Orléans. Le Louisiana NorthShore est une « paroisse » très belle et agréable face à la Nouvelle-Orléans. On y trouve des localités charmantes et chics, diverses aventures dans la nature, mais également des aventures gustatives. On y découvre la nature et les bayous à vélo ou en kayak, on déjeune de fruits de mer locaux dans des restaurants de qualité, on y sirote une bière à Abita Springs, on fait du shopping dans de jolies boutiques, et l’on écoute de la musique live à Mandeville, lieu historique du Jazz.

La Louisiane compte 6 aéroports : l’Aéroport International Louis Armstrong de la Nouvelle-Orléans, et les aéroport régionaux d’Alexandria, Baton Rouge, Lafayette, Lake Charles et Shreveport. L’aéroport International de la Nouvelle-Orléans Louis Armstrong (MSY) prévoit l’installation d’un nouveau terminal pour 2018.

Site internet : https://www.neworleans.com/

Allez plus loin

Adresses

Louisiana Office of Tourism
c/o Lauren Holmes
E-mail pro US : lholmes@crt.la.gov

Représentation en France :
c/o Article Onze
2 rue de Narbonne
75007 Paris – France (Fermé au public)

Dans la même categorie